Mobilisation passive cervicale inférieure postéro-antérieure en procubitus


Sans titre

Pour le néophyte, elle symbolise et résume, à chaque étage du rachis, la méthode Maitland. 

Il n’y a pas encore d’étude à ma connaissance montrant que, comme pour les lombaires, cette technique permette une meilleure imbibition discale sur des cervicalgiques récents. 

Évidemment, cette technique analytique ne l’est que relativement, puisque si l’appui se focalise sur un étage, les étages sus- et sous-jacents sont eux aussi peu ou prou mobilisés. 

Selon les auteurs, il s’agit de mobiliser l’étage le plus douloureux ou le plus raide, pour rendre l’ensemble du cou au moins moins douloureux à défaut de devenir moins raide, ce qui ne me semble pas prouvé. 

Vous la verrez illustrée dans la vidéo ci-dessous, en préambule d’autres techniques en décubitus. 

Efficacité : 

Elle est antalgique en une seule séance chez des cervicalgiques chroniques entre 18 et 65 ans. L’effet sur le long-terme n’est pas établi [1]. 


À lire sur le sujet : 

Aquino RL et al. Applying Joint mobilization at Different Cervical vertebral Levels does not Influence Immediate Pain Reduction in Patients with Chronic Neck Pain: A Randomized Clinical Trial. The Journal of Manual & Manipulative Therapy 2009;17(2):95-100. 

Lee R. Mac Gregor A. Dynamic response of the cervical spine to posteroanterior mobilisation. Clinical Biomechanics 20 (2004) pp 228-31

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s