Le Neck Disability Index


Neck Disability Index

Le NDI est une modification de l’indice Oswestry Low Back Pain Disability.

Il s’agit d’un questionnaire comprenant 10 items : douleur, soins personnels, soulevé & port de charges, lecture, maux de tête, concentration, travail, conduite, sommeil et loisirs.

C’est la mesure d’auto-évaluation la plus couramment utilisée pour la cervicalgie.

Il est traduit en plusieurs langues dont le français. Chaque traduction a ses propres résultats en terme de validité et de fiabilité, puisque la traduction a un impact sur la validité.

Il peut être utilisé pour évaluer la présence de cervicalgie et pour évaluer son évolution au cours de la prise en charge.

Toutes les formes de cervicalgies non-spécifiques sont concernées, y compris la cervicalgie attribuée à un fléau cervical, les radiculopathies.

Méthode d’utilisation

Le NDI peut être noté comme score brut ou exprimé en pourcentage.

Chaque section est notée sur une échelle de notation de 0 à 5, dans laquelle zéro signifie «aucune douleur» et 5 signifie «pire douleur imaginable».

Tous les points sont additionnés dans un score total. Le test peut être interprété comme un score brut, avec un maximum de 50 points, ou en pourcentage, 0 point ou 0% signifiant pas de limitation d’activité, 50 points ou 100% signifiant une limitation complète de l’activité.

Un changement cliniquement important a été calculé comme étant de 5 points.
Il faut de 3 à 7,8 minutes pour le remplir.

Vernon et Moir en ont présenté l’interprétation suivante:

– 0-4points (0-8%) pas d’incapacité,
– 5-14 points (10 – 28%) incapacité légère,
– 15-24points (30-48%) incapacité modérée,
– 25-34 points (50-64%) incapacité grave,
– 35-50 points (70-100%) incapacité complète

Fiabilité

Le NDI présente une reproductibilité passable à modérée chez les patients souffrant de cervicalgie ou radiculopathie cervico-brachiale (corrélations intra-classe entre 0,50 et 0,98).

Des différences peuvent être observées entre les éudes parce que certaines d’entre elles ne séparent pas la douleur cervicale chronique de l’aiguë ou parce que le temps de test-retest sur des patients souffrant de cervicalgie aiguë était de 72 heures.

Validité

Comparé à différents scores dont l’échelle visuelle analogique, le Northwick Park Neck Pain Questionnaire, le PSFS, de forts coefficients de corrélation ont été retrouvés suggérant que leur contenu est hautement comparable : Le NDI a une bonne validité de construction.

En conséquence, le NDI est considéré comme un outil valable pour mesurer la douleur cervicale et les incapacités chez les patients souffrant de cervicalgies aiguës ou chroniques ainsi que chez les patients souffrant de troubles musculo-squelettiques, tels que cervicalgie attribuée à un fléau cervical ou radiculopathie cervicale.

Réactivité

Un changement de 10 points devrait être utilisé comme la différence minimale cliniquement importante.
Le changement minimal détectable (MDC), décrit comme la quantité de changement qui doit être observée avant que le changement puisse être considéré comme dépassant l’erreur de mesure (les changements sont-ils réellement causés par un changement survenu chez le patient ou simplement dûs à des erreurs de mesure?). Il y a quelques contradictions au sujet du MDC pour le NDI. L’estimation la plus courante est de 5 sur 50 points ou 10%. Cela pourrait être plus élevé pour les patients atteints de radiculopathie cervicale: 13,4 points sur 50 ou 26,8%.

Problèmes identifiés

Le NDI n’inclut pas les aspects psychosociaux et émotionnels, bien que ces facteurs  soient très fréquents dans les douleurs cervicales chroniques, la cervicalgie attribuée à un fléau cervical et la radiculopathie cervicale.

Traduction française

Ce que j’ai pu en lire renvoie aux études de Wlodyka-Demaille et al [1, 2], qui prônent un score concurrent, le NPDS.

Je n’ai pas retrouvé de libellé dans le cadre d’une étude (si quelqu’un me la trouve ?), mais sur le Net, où une traduction accompagne un score réalisable en ligne. Est-elle valable ? Vous la trouverez en fichier Word ci-dessous.

Jacques Vaillant [3] en propose une version.

Le questionnaire 

Ce questionnaire a été établi afin de nous permettre d’apprécier le retentissement de vos douleurs cervicales sur votre vie au quotidien. Veuillez répondre à toutes les questions en ne cochant que la case qui vous correspond le mieux. Bien que 2 réponses dans une même rubrique puissent vous correspondre, nous vous remercions de ne cocher qu’une seule case, celle qui se rapporte plus précisément à votre cas. 

1: Intensité des douleurs cervicales

  • Je n’ai pas de douleurs en ce moment
  • La douleur est très légère en ce moment.
  • La douleur est moyenne en ce moment.
  • La douleur est assez intense en ce moment.
  • La douleur est très intense en ce moment.
  • La douleur est la pire que je puisse imaginer en ce moment.

2: Soins personnels (se laver, s’habiller etc.)

  • Je peux prendre soin de moi normalement sans entraîner plus de douleurs que d’ordinaire.
  • Je peux prendre soin de moi normalement mais cela provoque plus de douleurs que d’ordinaire.
  • M’occuper de moi est douloureux, et je le fais lentement et avec précaution.
  • J’ai besoin d’aide mais je me débrouille pour la plupart de mes soins personnels.
  • J’ai besoin d’une aide quotidienne pour la plupart de mes soins personnels.
  • Je ne peux pas m’habiller, je me lave avec difficulté et je reste au lit.

3: Soulever des charges

  • Je peux soulever des charges lourdes sans plus de douleurs que d’ordinaire.
  • Je peux soulever des charges lourdes mais cela provoque plus de douleurs que d’ordinaire.
  • Les douleurs cervicales m’empêchent de soulever des charges lourdes du sol, mais je peux y arriver si elles sont placées commodément, par exemple sur une table.
  • Les douleurs cervicales m’empêchent de soulever des charges lourdes, mais je peux soulever des charges moyennes ou légères si elles sont posées commodément.
  • Je ne peux soulever que de très légères charges.
  • Je ne peux rien soulever ou porter du tout.

4: Lecture

  • Je peux lire autant que je le veux, sans douleurs cervicales
  • Je peux lire autant que je le veux, avec de légères douleurs cervicales.
  • Je peux lire autant que je le veux, avec des douleurs cervicales modérées.
  • Je ne peux pas lire autant que je le veux à cause de douleurs cervicales modérées.
  • Je peux à peine lire à cause de douleurs cervicales intenses.
  • Je ne pas lire du tout à cause de mes douleurs cervicales.

5: Maux de tête

  • Je n’ai pas du tout de maux de tête.
  • J’ai des maux de tête légers et peu fréquents.
  • J’ai des maux de tête modérés et peu fréquents.
  • J’ai des maux de tête modérés et fréquents.
  • J’ai des maux de tête intenses et fréquents.
  • J’ai presque tout le temps des maux de tête.

6: Concentration

  • Je peux me concentrer complètement sans difficultés, quand je le veux.
  • Je peux me concentrer complètement avec de légères difficultés, quand je le veux.
  • Il m’est relativement difficile de me concentrer, quand je le veux.
  • J’ai beaucoup de difficultés à me concentrer, quand je le veux.
  • J’ai d’énormes difficultés à me concentrer, quand je le veux.
  • Je n’arrive pas du tout à me concentrer.

7: Travail (professionnel ou personnel)

  • Je peux travailler autant que je le veux
  • Je ne peux faire que mon travail courant, mais rien de plus
  • Je peux faire la plus grande partie de mon travail courant, mais rien de plus.
  • Je ne peux pas faire mon travail courant
  • Je peux à peine travailler.
  • Je ne peux pas travailler du tout.

8: Conduite

  • Je peux conduire ma voiture sans aucune douleur cervicale.
  • Je peux conduire ma voiture autant que je le veux, avec de légères douleurs cervicales.
  • Je peux conduire ma voiture autant que je le veux, avec des douleurs cervicales modérées.
  • Je ne peux pas conduire ma voiture autant que je le veux, en raison de douleurs cervicales modérées.
  • Je peux à peine conduire en raison de douleurs cervicales intenses.
  • Je ne peux pas du tout conduire ma voiture à cause des douleurs cervicales.

9: Sommeil

  • Mon sommeil n’est pas perturbé
  • Mon sommeil est à peine perturbé (moins d’1 heure sans dormir).
  • Mon sommeil est un peu perturbé (1-2 heures sans dormir).
  • Mon sommeil est modérément perturbé (2-3 heures sans dormir).
  • Mon sommeil est très perturbé (3-5 heures sans dormir).
  • Mon sommeil est complètement perturbé (5-7 heures sans dormir).

10: Loisirs (cuisine, sports, activités manuelles…)

  • Je peux participer à toutes mes activités de loisirs sans aucune douleur cervicale
  • Je peux participer à toutes mes activités de loisirs, avec quelques douleurs cervicales.
  • Je peux participer à la plupart de mes activités habituelles de loisirs,
  • mais pas à toutes, à cause de mes douleurs cervicales
  • Je ne peux participer qu’à quelques unes de mes activités de loisirs habituelles à cause de mes douleurs cervicales.
  • Je peux à peine participer à des activités de loisirs, à cause de mes douleurs cervicales.
  • Je ne peux participer à aucune activité de loisir à cause de mes douleurs cervicales.

http://www.chrisworsfold.com/ndifrancais/


Références bibliographiques

Cette note a été réalisée à l’aide des données recueillies sur Physiopedia. C’est à cette adresse que vous pourrez vérifier mes écrits.

La version originale du score

[1] Wlodyka-Demaille S, Poiraudeau S, Catanzariti JF, Rannou F, Fermanian J, Revel M. French translation and validation of 3 functional disability scales for neck pain. Arch Phys Med Rehabil 2002 Mar;83(3):376-82. PubMed PMID: 11887120.

[2] Wlodyka-Demaille S, Poiraudeau S, Catanzariti JF, Rannou F, Fermanian J, Revel M. The ability to change of three questionnaires for neck pain. Joint Bone Spine 2004 Jul;71(4):317-26. PubMed PMID: 15288858.

[3] Jacques Vaillant. Echelle algo-fonctionnelle pour le rachis cervical. Kinésithér Scient 2013,0544:43-44 – 10/06/2013

Résumé disponible en ligne

Un commentaire

Les commentaires sont fermés.