Perception altérée de la force isométrique chez le cervicalgique

Les contractions isométriques sont perturbées chez les patients cervicalgiques ; ils sont limités dans la capacité à générer et à maintenir l’intensité demandée.

Il a été retrouvé une difficulté à sélectionner les bons muscles pour une action donnée, à utiliser précisément la bonne course pour retrouver le positionnement de départ (expérience de Revel).

Cette étude a comparé la capacité qu’ont les cervicalgiques à estimer l’intensité de la force isométrique générée, à trois intensités perçues sans feedback, de 10, 25, 50 % de leur contraction volontaire maximale (MVC), en flexion, extension, flexion latérale droite et gauche.

Sans titre
Illustration à partir de l’article

Les sujets étaient assis et sanglés, de face de dos ou de côté d’un capteur de force isométrique horizontal fixé sur un bâti bricolé par les auteurs.

25 sujets cervicalgiques ont été comparés à 25 sujets similaires non-cervicalgiques.

Les erreurs absolues, constantes, et la variabilité entre les valeurs de force réelle et les valeurs cible ont été calculées.

Résultats

Les imprécisions étaient communes quant à la force déployée et au secteur testé, dans les deux groupes, mais il existe une plus grande imprécision dans le groupe cervicalgique.

Ceux-ci tendent à sur-estimer la force déployée, a contrario du groupe contrôle qui sous-estime ses capacités, de l’ordre de 20%.

Potentiellement, cette plus grande variabilité pourrait s’accompagner d’une diminution du sens de la force, une altération de la proprioception chez les participants souffrant de cervicalgie.

Commentaire

Les conclusions ne vont pas bien plus loin…Il faut joindre cette petite pierre à la somme des connaissances sur l’intérêt de la rééducation active des cervicalgiques.


Références bibliographiques

X24687812Li DE, David KEB, O’Leary S, Treleaven J. Higher variability in cervical force perception in people with neck pain. Musculoskelet Sci Pract. 2019 Jul;42:6-12. doi: 10.1016/j.msksp.2019.04.001.

Articles en rapport avec le sujet

2 commentaires

    • Plutôt active. Les cervicalgiques auraient tendance à ne pas activer les bons muscles lors d’une tâche isométrique demandée dans une direction.

      J'aime

Répondre à JLE Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s