Faire partie des 37 professions réglementées dotées des plus grosses rémunérations : ça vous fait quoi ?


Sans titre
Rémunération médiane selon l’IGF. 50% des sujets gagnent plus, 50% des autres gagnent moins

L’article du Monde reprend le constat de l’Inspection Générale des Finances à propos des professions bénéficiant d’un statut protégé comme… les kinésithérapeutes.

Bien sûr, nous ne sommes pas en haut du tableau, mais peut être pas les plus malheureux, confère les études montrant que tout compte fait, être kiné, c’est pas le pire, au moins par rapport aux autres professions médicales. Quant au mythe du plombier qui rend les médecins jaloux… 🙂 🙂 🙂


Oldies but goldies, quelques études passent les années sans que leurs conclusions soient trop remises en cause… Ou pas. Je profite de l’été pour ce retour vers le (peut être) futur. Note rédigée originellement dans ActuKiné le Jeudi 24 Juillet 2014


Ils se basent sur le restant du CA après paiement des charges. Il se trouve que vos 50 % de charges, qui vous apparaissent écrasantes, sont le Nirvana rêvé de bien des professions… 

Pour ce qui nous concerne, il est énoncé : 

«Pour les professions soumises à autorisation d’installation, « il serait économiquement plus efficace de poser un principe de liberté », tout en donnant la possibilité aux pouvoirs publics de prévoir des exceptions, dûment motivées et contrôlées par le juge administratif. L’IGF est également favorable à la suppression du numerus clausus restreignant l’accès à plusieurs formations liées à la santé (pharmaciens d’officine, chirurgien-dentiste, masseur-kinésithérapeute, vétérinaire, infirmier).» 

Pas idiot, l’apprentissage de la kiné par correspondance…

 

2 commentaires

  1. Bien entendu, le rapport ne précise pas le nombre moyen d’heures de travail hebdo des kines…
    On retrouve bien là la mauvaise foi des fonctionnaires de l’IGF.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.