Marche virtuelle sur place


omni_product

De nouveaux tapis roulants (Omni treadmill, Virtuix Inc, Austin, US-TX, US) permettent la réalisation de mouvements locomoteurs en réalité virtuelle. 

Est-ce que la marche virtuelle correspond à la marche réelle ? 

Procédure 

Le dispositif sus-mentionné consiste en une plateforme coulissante en forme de bassin, de tuteurs réglables en hauteur, d’un cerceau ouvrable attaché aux tuteurs et d’un harnais stabilisant le patient et l’empêchant de tomber pendant l’activité. 

Le harnais recueille les paramètres de la position du patient sur le tapis et les envoie à l’unité centrale.  Le patient porte des chaussures spéciales. Les semelles de ces chaussures sont pourvues d’éléments en plastique dur facilitant la perte d’adhérence (glissement) lorsque le pied entre en contact avec la surface du bassin. 

La chaussure, en partie supérieure, est équipée de capteurs de mouvement qui envoient un signal à un récepteur fixé sur le tapis roulant. Les récepteurs envoient le signal à l’ordinateur, analysant les mouvements des pieds du patient et les transférant directement vers le jeu ou l’application dédiée.

Validité 

Les auteurs ont utilisé le système BTS Smart pour l’analyse triplanaire du mouvement. L’essai a été réalisé sur 10 femmes en bonne santé âgées de 20 à 24 ans (poids: 52 ± 3,1 kg, taille 162 ± 5,4 cm). Les mesures ont été effectuées en deux étapes. La première étape consistait en une évaluation standard de leur marche naturelle, tandis que la seconde portait sur la marche sur tapis roulant Omni. 

Ont été analysés, la flexion-extension de la cheville, du genou et de la hanche, rotation de la hanche et du genou, progression du pied, adduction-abduction du genou et de la hanche, obliquité pelvienne, inclinaison et rotation du bassin, ainsi que la dépense énergétique et les déplacements du centre de masse du corps.

Résultats 

Il y a des différences entre les cinématiques. Les plus importantes portent sur l’extension de cheville, les mouvements du genou, d’autres mouvements du pied et du bassin. En outre, la marche sur le tapis roulant se caractérise par une plus longue durée de la phase d’appui et une plage réduite de différents mouvements. 

Les dépenses énergétiques sont nettement inférieures à celles de la marche naturelle.

Conclusion 

Il ne faut pas s’en servir pour espérer simuler la marche normale, mais ce dispositif, destiné originellement à des espaces de loisirs et de jeux inofrmatiques, permet d’utiliser la réalité virtuelle de façon sécurisée lors de mouvements approchant l’activité locomotrice.

Commentaire 

Et en plus, si les tarifs indiqués sur leur site correspondent à la réalité de mon porte-monnaie, c’est le bonheur…


Références bibliographiques 

Jochymczyk-Woźniak K, Nowakowska K, Polechoński J, Sładczyk S, Michnik R. Physiological Gait versus Gait in VR on Multidirectional Treadmill-Comparative Analysis. Medicina (Kaunas). 2019 Aug 22;55(9). pii: E517. doi: 10.3390/medicina55090517.

Articles en rapport avec le sujet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s