Échographie du transverse de l’abdomen et de l’oblique interne


Pour quelle raison mesurer l’épaisseur du transverse de l’abdomen, muscle pas trop dissociable de l’oblique interne ? Elle pourrait être modifiée par la présence d’une lombalgie ? Et ??? Je suppose que la kinésithérapie respiratoire peut être une autre indication, d’un autre type ?

Ce que dit cette étude, c’est que cet examen semble fiable.

Abdominaux Kronenbourg
Rien ne vaut de bons « six-pack muscles » !

Procédure 

Le sujet est debout pieds nus, écartés de la largeur des hanches, les omoplates et les fesses en contact avec un mur. La main homolatérale au transverse mesuré est placé sur l’épaule controlatérale pour ne pas gêner le positionnement de la sonde. Il est demandé au sujet de lever légèrement le menton pour éviter une obstruction relative des voies respiratoires. Après entrainement, le sujet est invité à maintenir une expiration maximale, normale, une inspiration normale pendant 3 secondes. 

La sonde linéaire, plus adaptée à des mesures superficielles (fréquence de 6–13 MHz, taille de 33 mm) est placée horizontalement, à 2.5 cm du milieu de la ligne axillaire moyenne et à mi-chemin entre la côte la plus basse et l’ilium.

Dans la vidéo, la physiothérapeute place le patient en décubitus, mais est-ce aussi pertinent quant aux risques de biais ?

Fiabilité  

BoussoleL’épaisseur du transverse et de l’oblique interne a été mesurée par échographie chez 67 sujets en position debout. Les mesures ont été effectuées 3 fois et par 2 évaluateurs, à la fin de l’expiration détendue, à la fin d’une inspiration complète et à la fin de l’expiration complète. 

Sans surprise, l’épaisseur des muscles était plus élevée en expiration maximale qu’à la fin de l’expiration normale (p <0,001), comme par rapport à l’inspiration complète (p <0,001). 

La fiabilité intra-évaluateur était excellente à toutes les phases respiratoires (ICC 0,76-0,87).

Il est préférable de faire la moyenne de trois mesures ( ICC 0,75-0,90) qu’une mesure isolée (ICC 0,52-0,71).


Références bibliographiques 

hollandebelgiqueitalieAmerijckx C, Goossens N, Pijnenburg M, Musarra F, van Leeuwen DM, Schmitz M, Janssens L. Influence of phase of respiratory cycle on ultrasound imaging of deep abdominal muscle thickness. Musculoskelet Sci Pract. 2020 Apr;46:102105. doi: 10.1016/j.msksp.2019.102105.

(Article en accès libre, transitoirement je suppose) 

Articles en rapport avec le sujet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s