Échographie des muscles du cou : une méthode fiable sous conditions


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les dernières études en date ne montraient pas une grande fiabilité inter-examinateurs de cet examen, notamment pour les mucles profonds, peut être de part leurs faibles dimensions. Cette étude indique que l’échographie des muscles du cou peut être très fiable, à condition de réaliser une échographie panoramique. Reste que pour un kinésithérapeute, rajouter encore des couches de technicité à un examen nécessitant une longue formation et un coût d’acquisition, cela risque d’être rédhibitoire. Il risque encore longtemps de se servir de l’échographie comme d’une boule de cristal. Évidemment que l’oeil d’un radiologue n’est pas non plus d’une fiabilité parfaite, mais il a le temps pour le faire, est rémunéré pour ça…, et c’est un peu son métier.

L’examen panoramique 

Le mode brightness (mode B) est généralement utilisé pour évaluer l’échogénicité musculaire en tant qu’indicateur de la qualité du muscle et pour mesurer la morphologie, l’épaisseur, la profondeur, la largeur, la forme ou la surface de la section transversale du muscle. 

La justification de l’étude de la morphologie des muscles est que la douleur cervicale induit des changements dans les muscles postérieurs du cou, ce qui pourrait contribuer à la chronification des symptômes de la douleur. 

Bien que les preuves confirment la réduction de la section dans le multifide cervical chez les personnes souffrant de douleurs cervicales, la fiabilité de l’examen classique est pauvre et les résultats des études sont contradictoires.

Une des limites du mode B est que la taille maximale des structures disponibles pour l’évaluation est limitée à une seule capture d’écran, même si une sonde convexe est utilisée. Du coup, la mesure de la section transversale du muscle des muscles postérieurs du cou est limitée. Des zones étendues ne peuvent pas être acquises en mode B. 

Le développement de la technologie permet maintenant une meilleure méthode d’acquisition en incluant une construction rapide, large et automatique d’images en coupe 2D appelées vues panoramiques échographiques (également appelée champ de vision étendu). 

Sans titre

L’image panoramique consiste en un ensemble d’images prises qui sont traitées ensemble pour obtenir une image unique. Toutes les images de l’ensemble sont enregistrées, et elles sont assemblées en fonction de leurs transformations. 

Cette imagerie panoramique s’est avérée aussi valable que l’IRM pour évaluer la morphologie des quadriceps. 

L’étude présente [Valera-Calero 2020b] avance que la fiabilité inter-examinateurs de l’échographie panoramique des muscles du cou est excellente. Il ne vous reste plus qu’à investir dans un nouvel échographe ou devenir universitaire pour vous faire acheter le joujou…


Précédemment, sur KINotEs

Cette étude pense que c’est fiable

Objectifs de l’étude

Évaluer la fiabilité intra-opérateur de l’échographie pour mesurer la section des muscles cervicaux profonds au repos chez des patients atteints de radiculopathie cervicale chronique et des témoins sains.

Lieu de l’étude

Clinique de physiothérapie au sein d’une université.

Sujets

Quinze patients atteints de radiculopathie cervicale et 15 sujets sains.

Méthodes

Deux mesures séparées par un intervalle d’une heure ont été prises le même jour et la troisième mesure a été faite 5 jours plus tard, par le même opérateur. Le coefficient de corrélation intraclasse, l’erreur standard de mesure et le changement détectable minimal ont été utilisés pour évaluer les fiabilités relatives et absolues.

Résultats

BoussoleL’échographie est une méthode extrêmement fiable pour mesurer les dimensions des muscles multifidus et longus colli chez les patients et les sujets en bonne santé.

Les scores de fiabilité les plus élevés ont été trouvés pour la mesure de la dimension antéro-postérieure du muscle multifide (coefficient de corrélation intra-classe = 0,92) et la mesure de la dimension latérale du muscle long du cou (coefficient de corrélation intra-classe = 0,97) chez le sujet sain.

Les résultats ont indiqué que l’échographie est une méthode très fiable pour mesurer les dimensions des muscles cervicaux profonds chez les patients atteints de radiculopathie cervicale et chez des témoins en bonne santé, lorsque la mesure est réalisée par le même investigateur [Amiri-Arimi 2019]

Cette étude pense que bof, bof…

Et elle ne mesure pas que le multifide, mais tous les spinaux profonds cervicaux.

Procédure

12998_2016_132_Fig3_HTML

Il s’agit du semi-épineux du cou, du multifide cervical et des rotateurs. Le processus transverse de C7 est identifié dans le plan transversal. 

La sonde est déplacée médialement pour visualiser le pilier articulaire et est ensuite orientée pour identifier l’articulation inter-facettaire C5-6. 

La facette articulaire entre C5-6 est placée au milieu de l’image. L’épaisseur des extenseurs cervicaux profonds est déterminée par la mesure entre les deux lignes échogènes de la lame de C5 et la ligne échogène du fascia entre le semi-épineux de la tête et le semi-épineux du cou. La sonde est positionnée à 90 ° par rapport aux lames. La mesure a été effectuée là où l’évaluateur considére que l’unité musculaire est la plus épaisse [Øverås 2017].

BoussoleFiabilité

La mesure globale des extenseurs cervicaux profonds (multifide, mais aussi ) chez des sujets féminins souffrant ou non de cervicalgie est d’une fiabilité modérée à faible en intra comme en inter-examinateurs pour ces muscles naturellement de faible section. La dispersion des valeurs retrouvée est importante [Øverås 2017]

Cette étude pense que c’est fiable, même si on est novice

La mesure, sur des individus asymptomatiques, de la section transversale du multifide cervical en C4-C5, est d’une très bonne fiabilité inter-examinateurs, que ceux-ci soient novices ou expérimentés [Valera-Calero 2020a].


Références bibliographiques 

Amiri-Arimi S, Mohseni Bandpei MA, Rezasoltani A, Javanshir K, Biglarian A. Measurement of Cervical Multifidus and Longus Colli Muscle Dimensions in Patients With Cervical Radiculopathy and Healthy Controls Using Ultrasonography: A Reliability Study. PM R. 2019 Mar;11(3):236-242. doi: 10.1016/j.pmrj.2018.07.014.

Articles en rapport avec le sujet

Øverås CK, Myhrvold BL, Røsok G, Magnesen E. Musculoskeletal diagnostic ultrasound imaging for thickness measurement of four principal muscles of the cervical spine -a reliability and agreement study. Chiropr Man Therap. 2017 Jan 4;25:2. doi: 10.1186/s12998-016-0132-9.

(Article en accès libre)

espagneValera-Calero JA, Sánchez-Jorge S, Álvarez-González J, Ortega-Santiago R, Cleland JA, Fernández-de-Las-Peñas C, Arias-Buría JL. Intra-rater and inter-rater reliability of rehabilitative ultrasound imaging of cervical multifidus muscle in healthy people: Imaging capturing and imaging calculation. Musculoskelet Sci Pract. 2020 Mar 20;48:102158. doi: 10.1016/j.msksp.2020.102158. Article en pré-publication.

(Note établie à partir du seul résumé)

Articles en rapport avec le sujet

usaespagneJuan Antonio Valera-Calero, Gracia María Gallego-Sendarrubias, César Fernández-de-Las-Peñas, Joshua A Cleland, Ricardo Ortega-Santiago, José Luis Arias-Buría Panoramic Ultrasound Examination of Posterior Neck Extensors in Healthy Subjects: Intra-Examiner Reliability Study. Diagnostics (Basel). 2020 Sep 24;10(10):E740. doi: 10.3390/diagnostics10100740.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s