Ondes de choc & calcifications d’une épaule douloureuse


Significativement mieux que de l’électrothérapie mais pas guère plus. Les auteurs considèrent qu’à cette posologie il y a aussi un effet sur la taille des calcifications. Gros effet placebo dans l’imaginaire du patient en tout cas : le docteur diagnostique une calcification et envoie le patient chez le kiné pour qu’il la percute avec un marteau. Comment trouver mieux ? Un chirurgien qui la retire peut être, avec une grosse cicatrice après ?

Population-cible 

Patients âgés de 30 à 65 ans présentant des scapulalgies attribuées à des tendinopathies calcifiées.

Procédure 

La thérapie par ODC a été appliquée sur tous les tendons de la coiffe des rotateurs tels que le teres minor, le subscapularis, le supraspinatus et l’infraspinatus. 

Le traitement a été effectué en positionnant l’épaule en rotation médiale et latérale à 15 degrés, le patient étant placé en position assise.

Indicateurs 

L’intensité de la douleur et la capacité fonctionnelle de l’épaule, les changements échographiques et la qualité de vie ont été évalués à l’aide de l’échelle numérique d’évaluation de la douleur (NPRS), du score de Constant-Murley (CMS), de l’échographie et de l’indice de la coiffe des rotateurs de Western Ontario (WORC).

Posologie 

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s