Est-ce qu’on s’asphyxie en portant un masque ?


Trois études pointent le bout de leur cache-nez sur le sujet. Elles tentent de répondre aux questions :

  1. Quel impact sur les constantes cardio-vasculaires lors de l’effort chez les sujets jeunes, les seniors ?
  2. Quel type de masque privilégier pour l’activité physique ?

Les effets du masque chirurgical sur les échanges gazeux et l’hémodynamique lors des efforts physiques

Cette étude [1] visait à étudier les effets de l’utilisation de masques chirurgicaux sur les échanges gazeux et les réponses à l’exercice lors d’un exercice maximal. Vingt-six participants ont été inclus. Les participants ont effectué les tests d’exercice maximal à deux reprises, masqués et non masqués. Les paramètres d’échange gazeux (à l’exercice maximal et au seuil anaérobie [AT]) et les réponses hémodynamiques ont été mesurés. 

Résultats 

Dans les réponses hémodynamiques mesurées au repos, seule la saturation en oxygène périphérique (SpO2) était plus faible dans la mesure masquée (moyenne : 97,23 ± 1,33 %) que dans la mesure non masquée (moyenne : 97,96 ± 1,07 %) (p = 0,006). 

La durée du test était inférieure dans le test masqué (non masqué : 10,32 ± 1,36 min contre masqué : 10,03 ± 1,42 min, p = 0,030). 

La consommation maximale d’oxygène (VO2peak ) (sans masque : 31,23 ± 5,37 contre masque : 27,03 ± 6,46 ml/kg/min), la ventilation minute (VE ) l/min et la dépense énergétique (EE) kcal/heure étaient plus élevées dans les tests sans masque (p < 0,001). 

Il n’y avait aucune différence dans les paramètres d’échange gazeux mesurés au niveau de l’AT dans les tests masqués et non masqués (p > 0,05). 

Les paramètres d’échange gazeux respiratoire ont été affectés lors du pic d’exercice en raison de l’augmentation de la charge de travail respiratoire, mais pas au niveau de l’AT. 

Il n’y a pas eu de changement dans les réponses hémodynamiques parce que le contrôle vasculaire ne peut pas être affecté par l’utilisation du masque.

Et ça dépend des masques ? 

Cette étude [2] visait à comparer l’impact du port de différents masques lors de la réalisation d’une activité fonctionnelle submaximale (test de marche de six minutes ; 6MWT) sur les symptômes respiratoires, la saturation en oxygène et la capacité fonctionnelle.

Méthodes : 

Vingt-neuf sujets (10 hommes, 19 femmes ; âge : 22 ± 1 an ; VEMS/CVF : 0,90 ± 0,01) ont effectué quatre 6MWT dans trois conditions (masque chirurgical, tissu fait main, masques N95, pas de masque). 

Les symptômes respiratoires (dyspnée et effort respiratoire), la saturation en oxygène et d’autres paramètres physiologiques ont été évalués avant et après chaque essai de marche.

 

Exemple de masque ND95

Résultats : 

Les distances de marche de six minutes étaient comparables entre les essais de marche (P = 0,59). 

À la fin de la sixième minute, une différence significative entre les groupes a été constatée sur la dyspnée (P = 0,02) et l’effort respiratoire (P < 0,001). 

Les tests post hoc ont montré que le port d’un masque en tissu augmentait significativement la dyspnée (P = 0,004) par rapport au port d’un masque chirurgical. 

Le port d’un masque en tissu a également augmenté de manière significative l’effort respiratoire par rapport au port d’un masque chirurgical (P < 0,001) et au fait de ne pas porter de masque (P < 0,001). 

Exemple de masque en tissu

De même, le port d’un masque augmentait significativement l’effort respiratoire par rapport au port d’un masque chirurgical (P = 0,007) et au fait de ne pas porter de masque (P = 0,002).

Conclusions : 

Le port de différents masques lors de l’exécution d’une activité fonctionnelle submaximale n’entraîne aucune différence dans la performance fonctionnelle, la saturation en oxygène, la fréquence cardiaque ou la pression artérielle. Cependant, le port de masques en tissu et de masques N95 (canard) entraîne des symptômes respiratoires plus élevés. 

Et chez les seniors ?

Les effets du port de masques en tissu et de masques chirurgicaux ont été étudiés sur la fréquence respiratoire, la fréquence cardiaque, la pression artérielle, la saturation en oxygène et l’effort perçu au repos et après avoir effectué un test de marche de six minutes (6MWT) chez des adultes âgés. 

Quarante adultes âgés ont été recrutés et répartis de manière aléatoire en six groupes : sans masque, avec masque en tissu et avec masque chirurgical, au repos et pendant le test de marche de six minutes. 

Au repos, tous les sujets étaient assis tranquillement et ne portaient aucun masque, un masque en tissu ou un masque chirurgical. Tous les sujets ont effectué un test 6MWT en marchant aussi vite que possible sans courir, sans masque, avec un masque en tissu ou un masque chirurgical. 

La fréquence respiratoire, la fréquence cardiaque, la pression artérielle, la saturation en oxygène et l’effort perçu ont été évalués avant et après le repos et le 6MWT. 

Les résultats ont montré que les masques en tissu et les masques chirurgicaux n’ont pas eu d’impact sur les paramètres cardio-respiratoires au repos ou après avoir effectué un TM6, tandis qu’une augmentation de l’effort perçu était apparente dans les groupes portant des masques chirurgicaux et des masques en tissu après avoir effectué le TM6. 

Les masques en tissu et les masques chirurgicaux n’ont pas eu d’impact sur la capacité cardio-respiratoire au repos et après avoir effectué le TM6 chez les adultes plus âgés. Donc, si vous les voyez tourner de l’oeil, c’est qu’ils font leurs chochottes. En vrai, ils n’ont rien.


Références bibliographiques 

[1] Büşra AlkanSevgi ÖzalevliÖzlem A SertWearing a surgical mask: Effects on gas exchange and hemodynamic responses during maximal exercise. Clin Physiol Funct Imaging. 2022 Jul;42(4):286-291. doi: 10.1111/cpf.12759.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 

[2] Sauwaluk DachaBusaba ChuatrakoonKanphajee SornkaewKamonchanok SutthakhunPutsamon Weeranorapanich. Effects of wearing different facial masks on respiratory symptoms, oxygen saturation, and functional capacity during six-minute walk test in healthy subjects. Can J Respir Ther. 2022 Jun 22;58:85-90. doi: 10.29390/cjrt-2022-014.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 

[3] Patchareeya AmputSirima Wongphon. Effects of Wearing Face Masks on Cardiorespiratory Parameters at Rest and after Performing the Six-Minute Walk Test in Older Adults. Geriatrics (Basel). 2022 Jun 7;7(3):62. doi: 10.3390/geriatrics7030062.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 

Photo de Karolina Grabowska sur Pexels.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s