Rééducation de la gonarthrose : une page de cours et basta


Ca va être de plus en plus simple d’enseigner la kinésithérapie. Peut être même qu’on va revenir à 3 ans après Parcours Sup ? Les grands ? les petits ? les gros ? les maigres ? les toniques ? les nouilles ? Allez ! tous dans le même gymnase et que ça saute !

Question

Chez les personnes souffrant de gonarthrose, dans quelle mesure adapter le traitement selon les problématiques du patient (force musculaire normale ou limitée / patient obèse ou non) améliore les résultats par rapport à un traitement standardisé pour tous ? 

Conception : 

Essai pragmatique randomisé en grappe contrôlé dans un contexte de soins primaires.

Participants : 

Un total de 335 personnes souffrant d’arthrose du genou : 153 dans un groupe expérimental et 182 dans un groupe témoin.

Intervention : 

Les cabinets de physiothérapie ont été répartis au hasard dans un groupe expérimental proposant une thérapie par l’exercice stratifiée (complétée par une intervention diététique d’un diététicien pour le sous-groupe obésité) ou dans un groupe témoin proposant une thérapie par l’exercice habituelle, non stratifiée.

Mesures des résultats : 

Les résultats primaires étaient la gravité de la douleur au genou (échelle d’évaluation numérique de la douleur, 0 à 10) et la fonction physique (sous-échelle des activités de la vie quotidienne du Knee Injury and Osteoarthritis Outcome Score, 0 à 100). Les mesures ont été effectuées au départ, à 3 mois (critère d’évaluation primaire) et à 6 et 12 mois (suivi). Une analyse multivariée, en intention de traiter, a été réalisée.

Résultats : 

Des différences négligeables ont été constatées entre les groupes expérimental et témoin en ce qui concerne la douleur au genou (différence moyenne ajustée de 0,2, IC à 95 % de -0,4 à 0,7) et la fonction physique (-0,8, IC à 95 % de -4,3 à 2,6) à 3 mois. 

Des effets similaires entre les groupes ont également été constatés pour chaque sous-groupe séparément, ainsi qu’à d’autres moments et pour presque toutes les mesures de résultats secondaires.

Conclusion : 

Cet essai pragmatique n’a démontré aucune valeur ajoutée concernant les résultats cliniques du modèle de thérapie d’exercice stratifié par rapport à la thérapie d’exercice habituelle. Cela pourrait être attribué au fait que les thérapeutes du bras expérimental ont eu des difficultés à appliquer efficacement le modèle (en particulier dans le sous-groupe obésité) et que des éléments de la thérapie par l’exercice stratifiée ont pu être appliqués dans le bras témoin.

Les auteurs ont cherché à comprendre pourquoi dans une autre étude

Un échantillon aléatoire du bras expérimental (c’est-à-dire 15 patients, 11 physiothérapeutes et 5 diététiciens) a été interrogé sur ses expériences de réception ou d’application de l’intervention. Les données qualitatives de ces entretiens semi-structurés ont fait l’objet d’une analyse thématique.

Résultats : 

Quatre thèmes ont été identifiés : 

  • Un concernant le côté positif de l’expérience
  • Trois concernant les obstacles perçus. 

Patients, physiothérapeutes et diététiciens ont généralement perçu la stratification comme étant une valeur ajoutée, mais le sous-groupe obésité était considéré comme difficile à traiter…

Les diététiciens pensent que davantage de consultations sont nécessaires pour parvenir à une perte de poids durable 

Les physiothérapeutes et les diététiciens ont signalé un manque de collaboration entre eux. 

Les patients à force normale et les physiothérapeutes se sont plaints du faible nombre de séances supervisées.

Le manque de motivation des patients est retrouvé….


Références bibliographiques 

Jesper Knoop, Joost Dekker, Johanna M van Dongen, Marike van der Leeden, Mariette de Rooij, Wilfred Fh Peter, Willemijn de Joode, Leti van Bodegom-Vos, Nique Lopuhaä, Kim L Bennell, Willem F Lems, Martin van der Esch, Thea Pm Vliet Vlieland, Raymond Wjg Ostelo. Stratified exercise therapy does not improve outcomes compared with usual exercise therapy in people with knee osteoarthritis (OCTOPuS study): a cluster randomised trial. J Physiother. 2022 Jun 24;S1836-9553(22)00055-8. doi: 10.1016/j.jphys.2022.06.005. 

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 

J Knoop, J W de Joode, H Brandt, J Dekker, R W J G Ostelo. Patients’ and clinicians’ experiences with stratified exercise therapy in knee osteoarthritis: a qualitative study. BMC Musculoskelet Disord. 2022 Jun 9;23(1):559. doi: 10.1186/s12891-022-05496-2.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 

Photo de Anna Shvets sur Pexels.com

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s