La lésion du ligament collatéral ulnaire du pouce


Les lésions du ligament collatéral ulnaire (LUC) au niveau de l’articulation méta-carpo-phalangienne (MCP) sont très fréquentes. Le ligament est traumatisé en valgus/abduction, comme lors d’un retournement du pouce par une balle ou d’une chute sur le pouce, main ouverte (exemple : chute en ski en tenant le bâton). Les patients souffrant d’une entorse du ligament signalent des douleurs et des difficultés lors des activités de préhension en pince, comme tourner une clé ou serrer.

Anatomie 

Le LUC comprend des fibres propres et des fibres accessoires et mesure environ 4 à 8 mm de large et 12 à 14 mm de long. Le ligament collatéral propre est préférentiellement tendu en flexion de 30° de l’articulation MCP, tandis que le ligament accessoire préférentiellement tendu en extension complète de la MCP.

Pathologie 

Les déchirures distales représentent 90 % de toutes les présentations, et 50 % de toutes les lésions du LUC sont associées à une fracture par avulsion. 

La lésion de Stener est une déchirure complète du ligament avec interposition de l’aponévrose de l’adducteur entre le ligament/le fragment osseux avulsé et son point d’insertion. Le moignon du ligament avulsé ne peut pas se rattacher de lui-même car l’aponévrose de l’adducteur bloque le point d’insertion, et une intervention chirurgicale est nécessaire (?).

Évaluations cliniques

Trois signes :

  • Une douleur à la pression à la base du pouce (MCP) en ouverture de la première commissure
  • Une douleur lors de l’opposition pouce index
  • Une douleur à la mise en tension ligamentaire

Tests ligamentaires 

L’intégrité clinique du ligament doit être testée à la fois en extension complète et en flexion à 30° du fait des deux orientations ligamentaires. Stabiliser le métacarpien et exerçer une force dirigée radialement sur la phalange proximale avec l’articulation MCP en extension. Répéter l’opération en flexion de 30°. Il peut y avoir ou non une légère laxité et une douleur en fin de parcours par rapport au pouce non affecté.  

Évaluation para-clinique

La radiographie simple et l’échographie peuvent être informatives. Pour confirmer une lésion de Stener, l’IRM a une sensibilité et une spécificité supérieures (100 %) par rapport à l’échographie, qui a une sensibilité de 88 % et une spécificité de 83 %.

Traitement 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s