Thrust cervical supérieur en décompression axiale en traitement de la céphalée cervicogène


Ce qui fait peur au praticien et aux patients, ce sont les thrusts cervicaux en rotation. C’est vrai qu’ils sont réputés tuer les méchants dans les films d’action, avec un craquement sinistre. J’avoue que je ne pratique plus vraiment la méthode enseignée naguère à Maidstone, qui recommandait un thrust en rotation suffisamment rapide pour que C1 se sépare de C2 uniquement parce que C1 tourne plus vite que C2 (pas de contre-prise…)

Voici une proposition que les ostéopathes moustachus connaissent, avec une traction dans l’axe vertébral. La dernière fois où je l’ai réalisé sur un lapin pendu par les pattes il en est mort immédiatement, mais là, si vous ne leur attachez pas les pattes arrières, vous allez peut être pouvoir être payé à la fin de la séance.

Population-cible

40 patients de la cinquantaine, dont 32 femmes, souffrant de céphalées attribuées à la région cervicale.

Indicateurs 

Intensité des sensations vertigineuses, mobilité du rachis cervical supérieur, (test de flexion rotation cervicale supérieure) seuil de douleur à la pression des tissus cervicaux, Dizziness Handicap Inventory (DHI), Neck Disability Index (NDI).

Mesures avant, 48 h et un mois après l’intervention.

Praticiens 

Physiothérapeutes de plus de 10 ans d’expérience en thérapie manuelle.

Posologie 

Le groupe expérimental et le groupe témoin ont reçu trois séances à des jours alternés. Le traitement durait 11 minutes et était divisé en trois parties.

Procédure

 

Découvrez la suite de ce contenu dès aujourd’hui en vous abonnant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s