Test clinique de la 1° et 2° côte


Le test de rotation latérale de flexion cervicale (CRLF) est fréquemment utilisé en pratique pour déterminer si un thrust ciblant la première côte doit être effectué.

Population-cible 

Militaires ou employés par l’armée entre 18 et 65 ans souffrant de cervicalgies avec ou sans irradiations, présentant un Neck Disability Index d’au moins 20%.

Procédure 

Le test est réalisé patient assis sur une chaise à dossier. Le praticien est debout en arrière du patient. 

La tête du participant est tournée passivement et au maximum du côté testé. 

Le menton est maintenu par le thérapeute en position de rotation maximale, la tête est fléchie latéralement vers la poitrine jusqu’à la fin de l’amplitude. Une légère surpression était appliquée pour évaluer la sensation de fin de course. 

Pendant le test, l’examinateur évalue l’amplitude du mouvement (limitée ou non), la sensation finale (limitée ou non), et demande au sujet s’il ressent une douleur pendant le test (oui ou non). 

La décision finale pour évaluer globalement le test (positif ou négatif) revient au praticien sur la base de ces critères. 

La version body-buildée

Mesure 

Un inclinomètre placé sur la tête du participant pendant le test permet la mesure de l’amplitude maximale d’inclinaison latérale.

Validité 

Cette étude a évalué la validité prédictive du test et de l’examen manuel pour déterminer si les patients souffrant de douleurs cervicales sont susceptibles de bénéficier d’une manipulation de la première et de la deuxième côte.

Méthodes : 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s