Les muscles cervicaux profonds et cervicalgie…


Photo de SHVETS production sur Pexels.com

Dans nos études, nous avons tous appris que les muscles profonds devaient être travaillés dans la cervicalgie dans un but de maintien et de stabilité.

Quand est-il ?

Cette méta analyse cherche à évaluer l’efficacité des exercices spécifiques vs d’autres types d’exercices vs absence de traitement dans les douleurs cervicales non spécifiques.

Méthode

5 bases de données interrogées (MEDLINE, Embase, CINAHL, Physitherapy Evidence Database et The Cochrane Library)

Les essais contrôlés randomisés étudiant l’efficacité de ce type d’exercice sur l’intensité de la douleur étaient inclus.

Pour la validité interne des essais, l’outil Cochrane Risk of Bias 2.0 était utilisé et pour la qualité globale des preuves s’était le système Grading of Recommendations, Assessment, Development and Evaluations.

2397 articles : 16 articles retenus dans la synthèse qualitative et 9 études dans la méta analyse.

Résultats

Les preuves étaient de modérée à très faible : les protocoles d’exercices pour les muscles cervicaux profonds ne sont pas supérieurs à d’autres types d’exercices actifs pour réduire l’intensité de la douleur.

Abonnez-vous pour y accéder

Découvrez la suite de ce contenu dès aujourd’hui en vous abonnant.

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s