Repérages et palpation du plexus brachial 


Au cou, au niveau du défilé des scalènes, une palpation prudente transversale ventro-dorsale fera rouler sous le pouce les structures neurales et est susceptible de provoquer des dysesthésies distales ressenties comme des décharges électriques. L’extension du coude, du poignet et des doigts avec abaissement de l’épaule peut provoquer une mise en tension palpable des structures neurales à cet endroit. 

À la coracoïde, un crochetage du petit pectoral sous la coracoïde à l’aide du pouce, de direction caudo-crâniale peut induire le même type de dysesthésies.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s