Que proposer à un adolescent souffrant d’une maladie de Scheuermann, sur des bases factuelles ?

Sans titre
Photos en provenance de l’article

Plusieurs études ont montré que la méthode Schroth était efficace dans le traitement de la scoliose chez l’adolescent, mais aucun essai contrôlé randomisé n’a évalué l’efficacité de cette méthode chez des patients souffrant de maladie de Scheuermann.

Population-cible 

50 jeunes adultes (hommes et femmes) atteints de la maladie de Scheuermann, avec un angle de Cobb thoracique entre 47° et 81°.

Posologie 

Un traitement individuel d’une durée de 6 à 10 semaines, avec un rendez-vous par semaine (dans l’article, la durée indiquée est de 610 semaines, mais il doit y avoir un bug…), pour que le patient assimile ses exercices et les intègre.

Des exercices quotidiens pendant un an, avec un agenda pour analyser le suivi des séances. Les participants sont invités à effectuer les exercices une fois par jour, à raison de 10 répétitions de trois séries, avec une période de repos de 30 secondes entre chaque série. 

Le patient reçoit des explications verbales détaillées sur la pathologie et l’importance des exercices par le physiothérapeute et une liste illustrée des exercices qu’il ou elle doit effectuer.

Indicateur principal

Angle de Cobb thoracique (angle entre le plan supérieur de T3 et le plan inférieur de T12 sur une vue de profil). 

Indicateurs secondaires 

  • L’EVA, 
  • L’image perçue (self-perceived body image – SPBI), 
  • Les amplitudes de flexion scapulo-humérale sujet debout et en décubitus, 
  • La déformation cyphotique mesurée à l’inclinomètre, 
  • Le L5-KAL (distance entre la verticale passant par la partie la plus antérieure du corps de L5 et la partie antérieure de la vertèbre à l’apex de la cyphose thoracique) 
  • Le questionnaire de la Scoliosis Research Society

Les mesures ont été prises avant le traitement, après 6 mois et un an après le début de prise en charge. 

Procédure 

Cinq exercices classiques tirés de la méthode Schroth sont proposés. Il s’agit d’exercices thérapeutiques correctifs, de techniques de respiration spéciales et d’une rééducation du système neuromusculaire (voir dans l’article).

Le programme implique une correction de la posture cyphotique à l’aide d’une stimulation proprioceptive et extéroceptive dans le plan sagittal. La force externe initiale impliquée dans chaque exercice est l’élongation. 

Avec le temps, les participants utilisent l’énergie musculaire pour corriger la posture et apprennent à s’éloigner le plus loin possible de la position «avachie». 

Par la suite, ils doivent automatiser la posture corrigée pendant leurs activités quotidiennes. Rien que de bien classique. 

Validité 

Les exercices ont été comparés avec des exercices de musculation du plan postérieur (voir l’article), coramment utilisés pour le traitement de l’hypercyphose, en procubitus contre-pesanteur. Le groupe expérimental utilisant la méthode Schroth a montré une amélioration significativement supérieure à celle du groupe des exercices classiques contre-pesanteur.

A quoi peut-on s’attendre si le traitement est convenablement réalisé ?

Sur un an, une amélioration de l’ordre d’une dizaine de degrés de l’angle de Cobb thoracique avec la méthode Schroth pour quelques degrés avec le travail des spinaux en procubitus.

Une amélioration de la représentation corporelle du patient. 

Commentaire 

Apparemment, il est préférable de travailler en élongation les fixateurs de la scapula plutôt qu’en compression les extenseurs du rachis. Après tout, why not : les bras de levier des muscles superficiels sont plus importants.

Il ne reste plus qu’à trouver des ados compliants et les placer devant leurs responsabilités. C’est peut être ce qui doit être le plus difficile à trouver, des ados responsables… OK. Je sors.

Références bibliographiques 

coverBezalel T, Carmeli E, Levi D, Kalichman L. The Effect of Schroth Therapy on Thoracic Kyphotic Curve and Quality of Life in Scheuermann’s Patients: A Randomized Controlled Trial. Asian Spine J. 2019 Jan 24. doi: 10.31616/asj.2018.0097. Article sous presse

(Article en accès libre). 

Articles en rapport avec le sujet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s