Méthode McKenzie 1 / Contrôle moteur 1


Sans titre

Une étude venant de paraître dans Physiotherapy en 2019 qui poursuit sur un an les conclusions d’une étude parue dans le JOSPT en 2016, inscrite sur Clinicaltrials NZ en 2011, et qui ne portait que sur le court-terme. 

Il n’y a pas qu’en France où les rédac’chefs peinent à trouver des études à publier pour remplir leurs mensuels…

Et tout ça pour dire & répéter que les deux méthodes se valent lorsqu’on utilise comme critère principal l’épaisseur des abdominaux à l’échographie… L’épaisseur des abdos ! en 2019 ! Dis-moi pas que c’est pas vrai !

L’objectif principal de cette étude contrôlée randomisée était de comparer les effets à long terme (suivi sur un an) de la méthode McKenzie et des exercices de contrôle moteur chez des patients souffrant de lombalgie chronique et présentant une préférence directionnelle.

Patients 

Soixante-dix adultes lombalgiques chroniques présentant une préférence directionnelle.

Méthodes 

Répartition aléatoire des patients dans deux groupes destinés à bénéficier de 12 séances de kinésithérapie basées sur la méthode MDT ou le contrôle moteur, réparties sur 8 semaines. 

Indicateurs principaux

Sections du transverse de l’abdomen et des obliques, à l’échographie. 

Indicateurs secondaires 

Déficits et douleur. 

Les résultats ont été recueillis au départ, après l’intervention à 8 semaines et au suivi d’un an par des évaluateurs en aveugle. Le présent document se concentre sur le suivi d’un an.

Résultats 

Cinquante-huit participants ont terminé la collecte de données pour le résultat principal à 1 an. 

Il n’y avait pas de différences significatives entre les groupes pour les changements d’épaisseur des adominaux aucun des trois muscles étudiés. 

De même, il n’y avait aucune différence significative entre les groupes pour les indicateurs secondaires de la fonction, la récupération perçue et la douleur.

Conclusion des auteurs

L’épaisseur, la fonction, la perception de la récupération et la douleur du muscle du tronc sont similaires entre les patients recevant la méthode McKenzie ou des exercices de contrôle moteur à un suivi d’un an dans une population de personnes souffrant de lombalgie chronique et une préférence directionnelle. 

Commentaire personnel, mais que je partage

Si des revues renommées ont encore comme idée que de bons abdos puissent être un critère de choix pour juger de l’efficacité d’une méthode de kiné, on n’est pas près d’avoir le cul sorti des ronces, et les patients encore moins.


Références bibliographiques

australiebresil.gifHalliday MH, Pappas E, Hancock MJ, Clare HA, Pinto RZ, Robertson G, Ferreira PH. A randomized clinical trial comparing the McKenzie method and motor control exercises in people with chronic low back pain and a directional preference: 1-year follow-up. Physiotherapy. 2019 Dec;105(4):442-445. doi: 10.1016/j.physio.2018.12.004.

Articles en rapport avec le sujet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s