Le renforcement du plancher pelvien améliore les dysfonctions érectiles après prostatectomie


astronomie ciel debut decollage
Photo de Pixabay sur Pexels.com

L’entraînement des muscles du plancher pelvien (PFM) pour l’incontinence post-prostatectomie est considéré comme une approche de rééducation habituelle, mais son emploi lors de dysfonctionnements érectiles (DE) après chirurgie est moins bien connu.

Avec plus de 1,4 million de nouveaux cas diagnostiqués chaque année dans le monde, il est nécessaire de disposer d’options non invasives pour aider au rétablissement des dysfonctionnements sexuels.

Objectif : 

Débutant avant la chirurgie et utilisant un entraînement en contractions rapides et lentes des fibres musculaires en position debout, de nouveaux protocoles ont été mis au point pour traiter les présentations cliniques dans le but de réduire la DE et son impact sur la qualité de vie. 

Des comparaisons avec l’entraînement PFM « standard », la rééducation avant et après chirurgie ont ensuite été évaluées.

Méthodes : 

Lors d’une étude contrôlée randomisée,  97 hommes devant subir une prostatectomie radicale (PR) ont été attribués soit à un groupe témoin (n = 47) effectuant des « standardisés » de 3 séries/jour de PFMT, soit à un groupe expérimental (n = 50), effectuant 6 séries/jour en position debout, commençant 5 semaines avant la chirurgie.

Indicateurs : 

Les participants ont été évalués avant l’opération et à 2, 6 et 12 semaines après la PR à l’aide des scores Expanded Prostate Cancer Index Composite for Clinical Practice & International Index of Erectile Function et de mesures échographiques en temps réel de la contraction du plancher pelvien. 

Posologie 

2 séances de 30 minutes, 5 semaines avant la chirurgie, puis un programme quotidien variant en mode et intensité.

Procédure avant chirurgie 

Chaque patient a reçu des instructions écrites et verbales sur la technique d’exercice, afin d’assurer un cycle complet de contraction et de relaxation, avec l’indication « d’arrêter le flux d’urine et de raccourcir le pénis tout en continuant à respirer ».


Selon le résumé d’un article cité, le déplacement de repère du plancher pelvien lors d’une échographie trans-périnéale, contrôlée par électro-myographie à l’aiguille et biofeedback abdominal, parmi différentes instructions verbales : « resserrez l’anus », « élevez la vessie », « arrêtez l’écoulement de l’urine » et « raccourcissez le pénis », c’est la dernière qui permet la meilleure contraction 🙂


Des indications pour détendre les muscles abdominaux et éviter la retenue du souffle sont fournie et la confirmation de la technique correcte a été fournie lors d’une échographie en temps réel comme outil de biofeedback. 

Les patients devaient remplir un agenda journalier pour enregistrer le nombre, le type et la position des exercices effectués quotidiennement. 

Au cours des 5 semaines précédant l’opération, les membres du groupe de contrôle ont été invités à effectuer 3 séries d’exercices PFM par jour, avec 10 contractions par série, visant à tenir pendant une durée de 10 secondes, avec un temps de repos égal, fournissant un total de 30 contractions par jour. Chaque série d’exercices quotidiens devait être effectuée une fois en position couchée, assise, puis debout, conformément aux interventions précédemment rapportées. 

Les membres du groupe expérimental devaient effectuer 6 séries d’exercices de PFM par jour, chaque série comprenant 10 contractions rapides (d’une durée de 1 seconde) et 10 contractions lentes (d’une durée de 10 secondes) avec un temps de repos égal, soit un total de 120 contractions par jour. Toutes les séries ont été effectuées en position debout pour ce groupe. 

Procédure après chirurgie 

Les membres du groupe contrôle ont effectué 3 séries par jour des mêmes exercices avant l’opération, tandis que les membres du groupe expérimental ont continué au rythme de 6 séries par jour. Les deux protocoles ont été maintenus pendant les 12 semaines de la période d’évaluation.

Résultats : 

À tous les moments, il y avait une différence significative (p< 0,05) entre les groupes ; cependant, le seul moment où cette différence était cliniquement pertinente se situait 2 semaines après la chirurgie, le groupe expérimental ayant signalé une moindre détresse dans le résultat du Expanded Prostate Cancer Index Composite for Clinical Practice concernant la qualité de vie.

Les mesures secondaires et l’échographie en temps réel ont montré une amélioration lors de tous les points d’évaluation dans les deux groupes, avec des scores plus favorables dans le groupe expérimental.

Conclusions : 

Une formation précoce à la gestion des fonctions érectiles réduit l’impact sur la qualité de vie des patients ayant subi une prostatectomie, avec un retour plus rapide à la continence permettant de commencer plus tôt la rééducation de l’érection. 

Bien que le protocole de 12 semaines et la taille de l’échantillon n’aient pas été assez puissants pour démontrer les avantages concluants d’une formation PFM précoce pour les urgences, l’intervention PFM après RP sur des périodes plus longues a été soutenue par d’autres. 

Commentaire 

Pas trop compris : deux pratiques sont comparées en même temps, l’un plus fréquente et debout, l’autre moins fréquente et dans trois positions ? Les auteurs signalent qu’il serait juste pas éthique de laisser un patient sans prise en charge.


Références bibliographiques 

australieMilios JE, Ackland TR, Green DJ. Pelvic Floor Muscle Training and Erectile Dysfunction in Radical Prostatectomy: A Randomized Controlled Trial Investigating a Non-Invasive Addition to Penile Rehabilitation. Sex Med. 2020 May 14;S2050-1161(20)30042-8. doi: 10.1016/j.esxm.2020.03.005. 

(article en accès libre)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s