Le processus de décision clinique dans l’utilisation des « mobilisations avec mouvement »


Brown 2 Snake

Les « mobilizations with movement » (MWM) ont été inventées par Brian Mulligan. Elles consistent à identifier un mouvement limité et/ou douloureux. Le thérapeute demande alors au patient de réaliser ce mouvement activement, tout en l’accompagnant avec une mobilisation articulaire passive. Les MWM doivent selon leur auteur s’utiliser uniquement lorsqu’elles provoquent l’effet PILL :

  • Pain-free : indolores. Le mouvement que le patient et le thérapeute ont identifié comme problématique devient indolore et/ou moins limité en amplitude lorsqu’il est réalisé conjointement avec la mobilisation appliquée par le thérapeute.
  • Instant : le caractère indolore du mouvement doit être obtenu instantanément
  • Long Lasting : de « longue durée ». Une fois qu’une série de MWM a été réalisée, le mouvement précédemment problématique pour le patient doit être amélioré, en confort et/ou en amplitude (sans la mobilisation associée du thérapeute).

Contexte de l’étude :

Les MWM sont une méthode de traitement des désordres musculo-squelettiques. Bien que largement utilisées en pratique et faisant l’objet de recherches, le processus de décision clinique qui conduit à leur utilisation est méconnu.

Objectifs de l’étude :

  • comprendre les facteurs que les experts considèrent comme importants lorsqu’ils examinent un patient, en vue d’utiliser les MWM
  • Les facteurs prédictifs qui font penser que l’utilisation de MWM est pertinente
  • les régions du corps qui répondent le mieux aux MWM
  • les résultats attendus suite à l’application de MWM

Design de l’étude : enquête par internet selon la méthode de Delphes auprès d’experts en MWM.

Méthode :

1ère étape : 5 questions ouvertes concernant la stratégie d’évaluation du patient, les facteurs prédictifs de résultats positifs ou négatifs, les régions corporelles qui répondent le mieux aux MWM, les résultats communément observés.

2è et 3è étape : étapes quantitatives visant à établir un consensus.

Résultats:

37 experts ont participé à l’étape 1, puis 32 à l’étape 2, puis 28 à l’étape 3.

  • l’exclusion des red flags et la diminution des amplitudes articulaires ont obtenu le plus haut niveau de consensus concernant la stratégie d’évaluation.
  • les patients se présentant avec un problème de mouvement, d’un niveau de sévérité faible à modéré, et répondant immédiatement à un test de MWM, sont considérés par les auteurs comme ceux qui répondent favorablement aux MWM.
  • les patients présentant une douleur à dominante inflammatoire, avec des facteurs de risques psychosociaux élevés, une augmentation de la sensibilisation centrale, et qui ne s’améliorent pas lors d’un essai de MWM sont considérés comme ne répondant pas aux MWM.
  • l’amélioration de différents aspects du mouvement (ex : amplitude, appréhension) est le résultat le plus fréquemment observé.

Conclusion :

Cette étude met en évidence les facteurs considérés comme important dans le processus de décision clinique qui conduit à l’utilisation de MWM.

Commentaire :

La décision clinique de mettre en oeuvre un traitement plutôt qu’un autre n’est pas le fruit du hasard. Les praticiens d’une même technique peuvent se mettre d’accord sur des processus de décision, et c’est encourageant. En revanche, sitôt qu’on veut faire une évaluation comparative rigoureuse entre plusieurs modalités de traitement, on doit faire appel à des tests statistiques, dont l’utilisation n’est légitime QUE si les groupes ont été constitués par tirage au sort. En attendant des designs d’études plus satisfaisants, le serpent se mort la queue…

Référence bibliographique

Baeske R, Silva MF, Hall T. The clinical decision making process in the use of mobilisation with movement – A Delphi survey. Musculoskelet Sci Pract. 2020 Oct;49:102212. doi: 10.1016

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s