Fréquence d’entrainement et gain de force ?


Une revue systématique et une méta-analyse ont comparé les résultats de la force musculaire avec différentes fréquences d’entraînement.

Encore un effort pour arriver au corps de l’Apollon juste au dessus

Méthodes

Les recherches bibliographiques ont été effectuées en langue anglaise dans les bases de données PubMed/MEDLINE, Scopus et SPORTDiscus.

La méta-analyse a été réalisée en utilisant un modèle à effets aléatoires.

Les modèles de méta-analyse ont été générés avec des fréquences d’entraînement classées comme une variable catégorielle comme 1, 2, 3, ou 4+ fois/semaine, ou, si les données étaient insuffisantes dans les analyses de sous-groupes, les fréquences d’entraînement ont été classées comme 1, 2, ou 3 fois/semaine.

Des analyses de sous-groupes ont été réalisées pour les modérateurs potentiels, notamment

(1) le volume d’entraînement

(2) la sélection des exercices pour le test de la répétition maximale (RM) (pour les exercices multi-articulaires et mono-articulaires)

(3) les gains de force dans le haut et le bas du corps

(4) l’entraînement jusqu’à l’échec musculaire (pour les études impliquant ou non un entraînement jusqu’à l’échec musculaire)

(5) l’âge (pour les adultes d’âge moyen/âgé et les jeunes adultes)

(6) le sexe (pour les hommes et les femmes).

La qualité méthodologique des études a été évaluée à l’aide de la liste de contrôle modifiée de Downs et Black.

Résultats

22 études sélectionnées

Le score moyen de la liste de contrôle de Downs et Black était de 18 (entre 13 et 22 points).

Quatre études ont été classées comme étant de bonne qualité méthodologique, tandis que les autres ont été classées comme étant de qualité méthodologique modérée.

Les résultats de la méta-analyse ont montré un effet significatif (p = 0,003) de la fréquence de l’entrainement par résistance sur les gains de force musculaire.

Les tailles d’effet ont augmenté en magnitude de 0,74, 0,82, 0,93, et 1,08 pour un entraînement 1, 2, 3, et 4+ fois par semaine, respectivement.

Le volume parait être un critère d’importance au delà de la fréquence de l’entrainement

Une analyse de sous-groupe d’études à volume égal n’a montré aucun effet significatif (p = 0,421) de la fréquence de l’entrainement par résistance sur les gains de force musculaire.

Effet plutôt sur le haut du corps

L’analyse de sous-groupe pour le haut et le bas du corps a montré un effet significatif de la fréquence (p = 0,004) sur les gains de force du haut du corps, mais pas du bas du corps (p = 0,070).

Effet de l’échec musculaire

Dans l’analyse de sous-groupe pour les études dans lesquelles l’entraînement était et n’était pas effectué jusqu’à l’échec musculaire, aucun effet significatif de la fréquence de l’entrainement par résistance n’a été trouvé.

Et l’âge ?

L’analyse de sous-groupe pour les groupes d’âge a suggéré un effet significatif de la fréquence d’entraînement chez les jeunes adultes (p = 0,024), mais pas chez les adultes d’âge moyen et plus âgés (p = 0,093).

Mieux chez les femmes

L’analyse de sous-groupe pour le sexe a indiqué un effet significatif de la fréquence d’entraînement sur les gains de force chez les femmes (p = 0,030), mais pas chez les hommes (p = 0,190).

Conclusion

Le volume a l’air d’être le critère le plus important pour le gain de force musculaire (à volume égal, la fréquence n’augmente pas le gain de force).

La fréquence d’entrainement peut donc être utilisée pour augmenter le volume.

La fréquence d’entrainement par résistance semble avoir plutôt un effet sur la force musculaire dans le haut du corps sur des muscles poly articulaires,  chez les femmes et des jeunes individus.

Références bibliographiques

Grgic J, Schoenfeld BJ, Davies TB, Lazinica B, Krieger JW, Pedisic Z. Effect of Resistance Training Frequency on Gains in Muscular Strength: A Systematic Review and Meta-Analysis. Sports Med. 2018 May;48(5):1207-1220. doi: 10.1007/s40279-018-0872-x. PMID: 29470825.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s