Lombalgie & peur liée à la douleur

woman behind aloe vera photography
Photo de Daria Shevtsova sur Pexels.com

La peur liée à la douleur est impliquée dans la transition de la lombalgie aiguë à la lombalgie chronique et à la persistance de souffrances lombaires invalidantes, ce qui en fait une cible-clé pour l’intervention en physiothérapie. 

La compréhension actuelle de la peur liée à la douleur est celle d’un problème psycho-pathologique où les personnes qui catastrophisent la signification de la douleur sont piégées dans un cercle vicieux de comportement d’évitement, de douleur et d’incapacité. 

Cependant, il existe des preuves que la peur liée à la douleur puisse également être considérée comme une réponse de bon sens pour faire face aux douleurs lombaires, par exemple lorsqu’on affirme au patient que son dos est vulnérable, dégénéré ou endommagé. 

Dans ce cas, l’évitement est une réponse de bon sens pour protéger un dos « endommagé ». 

Comprendre la peur liée à la douleur d’un point de vue du sens commun permet aux physiothérapeutes d’offrir aux personnes souffrant de lombalgies et de peurs une voie vers le rétablissement en modifiant leur convictions. 

En s’appuyant sur un ensemble de travaux publiés explorant l’expérience vécue de la peur liée à la douleur chez les personnes souffrant de lombalgie, ce commentaire clinique illustre comment le modèle de sens commun de Leventhal peut aider les physiothérapeutes à comprendre les processus de prise de sens plus larges impliqués dans le cycle d’évitement de la peur et comment ils peuvent être modifiés pour faciliter la réduction de la peur en appliquant les stratégies établies dans la littérature sur la médecine comportementale. 


Références bibliographiques 

Bunzli S, Smith A, Schütze R, Lin I, O’Sullivan P. Making Sense of Low Back Pain and Pain-Related Fear. J Orthop Sports Phys Ther. 2017 Jul 13:1-27. doi: 10.2519/jospt.2017.7434. Article en pré-publication. 

Articles en rapport avec le sujet 

Vous ne connaissez pas le modèle de Leventhal ? À votre âge ? Ben moi non plus mais je vais me renseigner, promis… 

P. Philippot. (2007). Emotion et psychothérapie (pp.11-64). Wavre : Mardaga 

Chapitre en accès libre et en français 

Des mêmes auteurs, et vraisemblablement sur le même sujet, en accès libre : 

Bunzli S, Smith A, Schütze R, O’Sullivan P. Beliefs underlying pain-related fear and how they evolve: a qualitative investigation in people with chronic back pain and high pain-related fear. BMJ Open. 2015 Oct 19;5(10):e008847. doi: 10.1136/bmjopen-2015-008847. 

Des fois que vous soyez (un petit peu ou beaucoup) responsable de la pérénisation des douleurs du patient : 

Gardner T, Refshauge K, Smith L, McAuley J, Hübscher M, Goodall S. Physiotherapists’ beliefs and attitudes influence clinical practice in chronic low back pain: a systematic review of quantitative and qualitative studies. J Physiother. 2017 Jul;63(3):132-143. doi: 10.1016/j.jphys.2017.05.017. 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s