Mobilisation passive avec mouvement en traction dans l’axe du col fémoral

Mobilisation passive avec mouvement en traction dans l’axe du col fémoral

Les techniques de traction de hanche dans l’axe de la diaphyse ont une efficacité reconnue dans le traitement de la coxarthrose. Cela semble être aussi le cas des techniques de tractions dans l’axe du col ou plus précisément, de l’emploi des techniques Mobilisation with Movement (MwM) proposées par Mulligan dans cette pathologie.

Population-cible :

40 patients coxarthrosiques (âge moyen 78 ± 6 ans; 54% de femmes).

Indicateurs :

L’EVA est l’indicateur principal. Les amplitudes articulaires en flexion et rotation médiale, le Timed up and go, Sit to Stand et 40 m Self Placed Walk test) étaient des indicateurs secondaires, mesurés avant et après intervention.

Procédure :

Le kinésithérapeute est latéral au patient, lui faisant face et soutenant son membre inférieur. Le genou est en flexion, entouré en brassée par le membre supérieur caudal du kinésithérapeute. Une sangle entoure le kinésithérapeute et la racine de la cuisse du patient. Une serviette protège la cuisse d’un contact trop agressif de la sangle. Le recul du bassin du kinésithérapeute entraîne une décompression dans l’axe du col. La traction est réalisée perpendiculairement à l’axe du fémur.

Lors de la traction, deux secteurs sont successivement travaillés, en mobilisation passive :

– La flexion, au maximum de l’amplitude non douloureuse.
– La rotation médiale, la hanche étant placée à 90°

Posologie :

Une seule séance. Elle comprend trois séries de 10 manoeuvres réalisées dans le secteur angulaire de flexion puis dans celui de rotation médiale, avec une minute de repos entre chaque série.

Validité :

Son emploi permet des améliorations cliniquement significatives. Comparativement à une technique MwM simulée par un même opérateur expérimenté, l’application de la technique MwM a permis une diminution de 2 points sur l’EVA, une amélioration de l’ordre d’une dizaine de degrés de la flexion de hanche, de l’ordre de 5° de la rotation médiale. Il n’y avait pas d’améliorations pour aucun des indicateurs avec l’intervention simulée. Les résultats sur le long terme ne sont pas connus.

Référence bibliographique :

Beselga C, et al., Immediate effects of hip mobilization with movement in patients with hip osteoarthritis: A randomised controlled trial. Man Ther. 2016 Apr;22:80-5

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s