Gainage et lombalgie chronique


photo of woman doing yoga
Photo de Li Sun sur Pexels.com

Cet essai contrôlé randomisé en simple aveugle a évalué les effets d’un programme de gainage progressif lombo-abdominal.

Population-cible

Infirmières souffrant de lombalgie chronique.

Indicateurs de suivi

Roland-Morris Disability Questionnaire, questionnaire généraliste SF-36 (Short Form Health Survey), évaluation échographique de la section des muscles abdominaux, échelle visuelle analogique (EVA).

Posologie

Huit semaines d’exercices. Huit séances en présentiel. Trois séries d’exercices par jour.

Procédure

Elle est détaillée dans l’article, semaine après semaine, photos à l’appui.

Les patientes viennent au cabinet une fois par semaine pour apprendre et réaliser les exercices spécifiques de la semaine avec un kinésithérapeute, puis une notice est confiée à la patiente pour lui permettre de les réaliser quotidiennement à domicile.

Au cours de la première séance, une information sur les muscles impliqués dans la stabilité du tronc, leur influence sur la lombalgie et l’effet des exercices de stabilité du tronc dans la réduction des symptômes de lombalgie et de la récidive est donnée.

Les participantes ont appris la manœuvre abdominale de rentré de ventre et la façon d’activer les muscles lombaires paravertébraux, multifide en particulier, ainsi que la façon de les maintenir en position statique (en décubitus dorsal et en quadrupèdie).

Dans les séances suivantes, ces activations musculaires ont été combinées avec d’autres mouvements fonctionnels, et les participantes ont appris à les réaliser en dynamique dans d’autres positions.

Chaque exercice doit être effectué lors de trois séances (matin, midi et soir) avec dix répétitions et une position de repos de dix secondes entre chaque répétition.

Le protocole (nombre de répétitions et temps de contraction) est assez souple en fonction de la capacité physique de chaque infirmière.

L’intensité et la complexité des exercices sont augmentées en fonction de la tolérance des participants. Les mouvements ne doivent pas être douloureux.

Résultats envisageables

Améliorations significatives des scores RMDQ, SF-36 et de l’EVA dans le groupe gainage comparativement au groupe témoin (p <0,005).

Sur 8 semaines, l’EVA passe en moyenne de 38.4 ± 21.7 à 4.0 ± 5.4, le RMDQ de 7.8 ± 3.4 à 1.7 ± 2.4.

Augmentation de la section des muscles abdominaux lors de la manœuvre de rentré de ventre comparativement au groupe témoin (p <0,05).


Référence bibliographique

Noormohammadpour P, Kordi M, Mansournia MA, Akbari-Fakhrabadi M, Kordi R. The Role of a Multi-Step Core Stability Exercise Program in the Treatment of Nurses with Chronic Low Back Pain: A Single-Blinded Randomized Controlled Trial. Asian Spine J. 2018 Jun;12(3):490-502. doi: 10.4184/asj.2018.12.3.490.

Accès à l’article

Articles en rapport avec le sujet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s