Hypothèses diagnostiques et thérapeutiques des souffrances cervico-brachiales


défilé scalènesLe patient décrit volontiers des souffrances axio-périphériques du membre supérieur étiquetées comme syndrome de la traversée thoraco-brachiale, névralgie cervico-brachiale, cervico-brachialgie, syndrome du défilé des scalènes, … Elles sont basées sur deux hypothèses, vasculaire et/ou neurale. 

L’hypothèse vasculaire 

Le syndrome du défilé thoraco-cervico-brachial est une entité pathologique mal définie, avec des symptômes attribués à une origine artérielle, veineuse et/ou neurologique, survenant plus fréquemment chez des femmes jeunes.

Peet [13] “inventeur” du syndrome et de sa rééducation (protocole de Peet), s’est basé sur des considérations anatomiques pour en déduire des hypothèses physio-pathologiques, aujourd’hui discutées [8]. 

Hypothèses anatomo-pathologiques 

Elles sont basées sur des convictions de compression d’éléments vasculo-nerveux dans des défilés anatomiques étroits.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s