Le kinésithérapeute en accès direct : des résultats cliniques comparables, une consommation de soins de santé moindre, une diminution de la charge de travail des généralistes


pexels-photo-1578750

La demande de prise en charge des troubles musculo-squelettiques par les médecins généralistes est en hausse. 

L’accès direct à la physiothérapie est une alternative. 

Cette revue systématique visait à examiner les éléments probants concernant les caractéristiques, les résultats, les obstacles et les facilitateurs des services de triage et d’accès direct aux kinésithérapeute.

Résultats : 

26 études étaient éligibles. Trois approches (modèles d’accès libre, partiel, organisé) du triage par les kinésithérapeutes et de l’accès direct partageaient des objectifs similaires mais étaient hétérogènes dans leur application. 

Les patients utilisant l’accès direct présentaient des caractéristiques largement similaires (âge, sexe et durée des symptômes) par rapport aux soins dispensés par les médecins généralistes, bien qu’ils soient souvent plus jeunes, légèrement plus instruits et d’un meilleur statut socio-économique que les patients vus dans le cadre des soins dispensés par les médecins généralistes. 

Bien que de nombreuses études aient montré des limites dans la conception ou les méthodes, les résultats des soins (résultats de la douleur et du handicap orientés vers le patient) n’ont pas montré de grandes différences entre l’accès direct et les soins dispensés par les médecins généralistes. 

Dans la plupart des études, les patients ayant un accès direct aux soins de santé ont déclaré avoir moins recours aux soins de santé (moins de consultations de physiothérapie ou de médecins généralistes, de prescriptions d’analgésiques ou de relaxants musculaires, ou de procédures d’imagerie) et moins de temps d’arrêt de travail que les soins dirigés par les médecins généralistes.

Discussion : 

Cette étude donne un aperçu de l’état actuel des données concernant le triage des troubles musculo-squelettiques et souligne les implications potentielles pour la planification des services de soins de santé, l’utilisation des ressources et l’organisation des soins pour ces patients en premier contact. 

Il existe des preuves cohérentes, bien que limitées, qui suggèrent que les services de triage des troubles musculo-squelettiques et d’accès direct conduisent à des résultats cliniques comparables avec une consommation de soins de santé plus faible, et peuvent aider à gérer la charge de travail des médecins généralistes. 

Toutefois, en raison du manque de données empiriques solides provenant d’études méthodologiquement solides, on ne peut pas encore supposer qu’une extension et un déploiement à grande échelle des services d’accès direct se traduiront par des gains sanitaires et socio-économiques à long terme. 


Références bibliographiques 

grandebretagneOpeyemi O Babatunde, Annette Bishop, Elizabeth Cottrell, Joanne L Jordan, Nadia Corp, Katrina Humphries, Tina Hadley-Barrows, Alyson L Huntley, Danielle A van der Windt. A systematic review and evidence synthesis of non-medical triage, self-referral and direct access services for patients with musculoskeletal pain. PLoS One. 2020 Jul 6;15(7):e0235364. doi: 10.1371/journal.pone.0235364. 

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s