Faire marcher les patients victimes d’un AVC sur un tapis roulant ; pourquoi faire ?


femme en veste bleue debout devant un tapis roulant noir

La marche assistée mécaniquement améliore-t-elle la vitesse de marche, la distance et la participation par rapport à l’absence d’intervention ou à la marche sur le sol après un AVC ? Les avantages se maintiennent-ils au-delà de la période d’intervention ?

Conception : 

Revue systématique d’essais randomisés avec méta-analyse.

Participants : 

Adultes ambulatoires à tout moment après un accident vasculaire cérébral.

Intervention : 

Marche assistée mécaniquement (tapis roulant ou gait trainer) sans soutien du poids du corps.

Mesures des résultats : 

Vitesse de marche, distance de marche et participation.

Résultats : 

Seize essais impliquant 713 participants ont été inclus. Le score PEDro moyen des essais était de 6,3 (de 4 à 8). 

La marche sur tapis roulant a augmenté la vitesse de marche de 0,13 m/s (IC 95 % : 0,08 à 0,19) et la distance de 46 m (IC 95 % : 24 à 68) par rapport à une intervention sans marche ou avec marche ; ces effets ont été largement maintenus au-delà de l’intervention. 

La marche sur tapis roulant a eu un effet similaire ou supérieur sur la vitesse de marche (MD 0,07 m/s, IC 95% 0,00 à 0,13) et la distance (MD 18 m, IC 95% 1 à 36) par rapport à la marche sur sol. 

L’estimation de l’effet relatif de la marche sur tapis roulant par rapport à la marche au sol sur la participation était très imprécise (SMD 0,16, IC 95% -0,15 à 0,48).

Conclusion : 

Cette revue systématique fournit des preuves de qualité modérée que l’effet de la marche sur tapis roulant est identique ou supérieur à celui de la marche sur le sol pour améliorer la vitesse et la distance de marche chez les personnes ambulatoires après un AVC. Les effets à long terme et les bénéfices reportés sur la participation restent incertains.


Références bibliographiques 

australiebresilLucas R Nascimento, Augusto Boening, Abílio Galli, Janaine C Polese, Louise Ada.Treadmill walking improves walking speed and distance in ambulatory people after stroke and is not inferior to overground walking: a systematic review. J Physiother. 2021 Apr;67(2):95-104. doi: 10.1016/j.jphys.2021.02.014. 

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s