Comment différentier la migraine de la céphalée cervicogène ?


 

La migraine et la céphalée cervicogène (CC) sont des céphalées courantes, mais le chevauchement important de leurs symptômes rend le diagnostic différentiel difficile. Pour renforcer le diagnostic différentiel, des tests physiques ont été utilisés pour examiner la présence de déficiences musculo-squelettiques dans les deux pathologies. Cette revue avait pour but d’évaluer systématiquement les différences entre les résultats de l’examen physique des personnes souffrant de migraine, de CC et des personnes asymptomatiques.

Résultats : 

Sur 19 682 articles, 62 études ont été incluses dans cette revue et 41 ont été incluses dans les méta-analyses. 

Les résultats ont révélé : 

a) une diminution de l’amplitude de mouvement [°] au test de flexion-rotation (FRT) (17,67, IC95%:13,69,21,65) et une réduction de la force de flexion du cou [N] (23,81, IC95%:8,78,38. 85) dans la CC par rapport à la migraine, 

b) par rapport aux témoins, les migraineux présentent une réduction de la flexion [°] (- 2,85, 95%CI:-5,12,-0,58), de la flexion latérale [°] (- 2,17, 95%CI:-3,75,-0,59) et de la FRT [°] (- 8,96, 95%CI:-13,22,-4,69), une réduction de l’angle de lordose cervicale [°] (- 0,89, 95%CI:-1,72,-0. 07), une réduction des seuils de douleur à la pression dans la région cranio-cervicale [kg/cm2], une réduction de la force d’extension du cou [N] (- 11,13, 95%CI:-16,66,-5,6) et une augmentation de l’activité [%] du trapèze (6,18, 95%CI:2,65,9,71) et des muscles scalènes antérieurs (2. 87, 95%CI:0.81,4.94) pendant la réalisation du test de flexion cranio-cervicale, 

c) par rapport aux témoins, les patients atteints de CC présentent une diminution de la force de flexion (- 33.70, 95%CI:-47.23,-20.16) et d’extension (- 55.78, 95%CI:-77.56,-34.00) du cou [N].

Conclusion : 

Le FRT et la force de flexion du cou pourraient soutenir le diagnostic différentiel entre la CC et la migraine. 

Plusieurs tests physiques ont permis de différencier les deux types de céphalées des individus asymptomatiques.


Références bibliographiques 

E Anarte-Lazo, G F Carvalho, A Schwarz, K Luedtke, D Falla.  Differentiating migraine, cervicogenic headache and asymptomatic individuals based on physical examination findings: a systematic review and meta-analysis. BMC Musculoskelet Disord. 2021 Sep 3,22(1):755. doi: 10.1186/s12891-021-04595-w.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre

  • UK

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s