Physiothérapie dans le conflit sous acromial


Puisque je vous dit qu’il faut bouger ! Comme pour la lombalgie, la thérapie par le mouvement semble la meilleure dans le conflit sous acromial.

Cette revue systématique souhaitait mettre à jour une précédente publiée en 2013 

Le but était l’évaluation de l’efficacité des interventions relevant de la physiothérapie, y compris l’exercice, la thérapie manuelle, l’électrothérapie et les approches combinées ou multimodales pour gérer la douleur à l’épaule.

Base de données

Une recherche électronique a été effectuée dans PubMed, Web of Science et CINAHL.

La qualité méthodologique a été évaluée à l’aide de la liste de contrôle AMSTAR (A MeaSurement Tool to Assess systematic Reviews) pour les examens systématiques.

Critères de sélection des études : Traitements non chirurgicaux de la douleur sous-acromiale de l’épaule.

Les études

Seize revues systématiques ont été récupérées. Les résultats ont été résumés de manière qualitative.

Résultats

Une forte recommandation allait dans le sens de la thérapie par l’exercice comme traitement de première ligne pour améliorer la douleur, la mobilité et la fonction chez les patients souffrant de douleurs subacromiales de l’épaule.

Plusieurs formes d’exercice ont été rapportées comme étant bénéfiques : exercices de stabilité scapulaire, renforcement de la coiffe des rotateurs et exercices de flexibilité de l’épaule (1,2,3)

Saito et al (preuves de niveau élevé) ont rapporté qu’une approche centrée sur l’omoplate pouvait apporter des bénéfices par rapport aux approches généralisées lors du suivi à court terme (4-6 semaines) (4).

Les effets de la thérapie par l’exercice progressif se retrouvent à court et long terme.

La thérapie manuelle peut être intégrée, avec une forte recommandation, comme thérapie complémentaire.

Sur six revues systématiques, une seule celle de Desmeules et al (preuves de faible niveau) n’ont pas rapporté d’amélioration significative des résultats lorsque l’exercice était combiné à la thérapie manuelle, par rapport à l’exercice seul. Toutes les autres montraient l’efficacité des deux combinées avec des preuves de faibles à élévées.

Il existe des preuves modérées d’absence d’effet pour d’autres interventions couramment prescrites, telles que la thérapie au laser, la thérapie par ondes de choc extracorporelles, l’énergie électromagnétique pulsée et les ultrasons.

Conclusion 

La thérapie par l’exercice se montre être une des premières choses à mettre en place dans le cadre d’un conflit sous acromial.

Les auteurs précisent que d’autres études devront être réalisées pour préciser le type d’exercice, la dose, la durée et les résultats attendus.

Une recommandation forte est indiquée pour la thérapie manuelle dans la phase de traitement initiale.

Références bibliographiques

Pieters L, Lewis J, Kuppens K, Jochems J, Bruijstens T, Joossens L, Struyf F. An Update of Systematic Reviews Examining the Effectiveness of Conservative Physical Therapy Interventions for Subacromial Shoulder Pain. J Orthop Sports Phys Ther. 2020 Mar;50(3):131-141. doi: 10.2519/jospt.2020.8498. Epub 2019 Nov 15. PMID: 31726927.

1.Haik MN, , Alburquerque-Sendèn F, , Moreira RF, , Pires ED, , Camargo PR. and Effectiveness of physical therapy treatment of clearly defined subacromial pain: a systematic review of randomised controlled trialsBr J Sports Med. 2016; 50: 1124– 1134.

2.Saito H, , Harrold ME, , Cavalheri V, , McKenna L. and Scapular focused interventions to improve shoulder pain and function in adults with subacromial pain: a systematic review and meta-analysisPhysiother Theory Pract. 2018; 34: 653– 670.

3.Steuri R, , Sattelmayer M, , Elsig S, , et al.Effectiveness of conservative interventions including exercise, manual therapy and medical management in adults with shoulder impingement: a systematic review and meta-analysis of RCTsBr J Sports Med. 2017; 51: 1340– 1347.

4.Saito H, , Harrold ME, , Cavalheri V, , McKenna L. and Scapular focused interventions to improve shoulder pain and function in adults with subacromial pain: a systematic review and meta-analysisPhysiother Theory Pract. 2018; 34: 653– 670.

5. Desmeules F, , Boudreault J, , Dionne CE, , et al.Efficacy of exercise therapy in workers with rotator cuff tendinopathy: a systematic reviewJ Occup Health2016; 58: 389– 403.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s