Mythes et réalités sur l’effet placebo en kinésithérapie musculo-squelettique


Les interventions rééducatives, y compris les thérapies physiques, jouent un rôle de premier plan dans la gestion des douleurs musculo-squelettiques, mais leurs effets doivent encore être clarifiés.

Il est souvent avancé que les effets des interventions de rééducation sont dus à l' »effet placebo ».

Cet article, dont je reprend les points-clés, présente la perspective bio-psychosociale de l’effet placebo sur les douleurs musculo-squelettiques en rééducation.

Dans les essais contrôlés randomisés réalisés dans un contexte de réadaptation, pour les patients inclus dans le groupe placebo (non traités ou recevant une thérapie physique fictive), il existe des réactions physiologiques et psychologiques bénéfiques dues à la personnalité du patient, à la relation entre le thérapeute et le patient, au type d’environnement et au lieu où la réadaptation est dispensée, à l’utilisation de dispositifs ou d’équipements compliqués et aux attentes du patient en matière d’amélioration et/ou de récupération. 

Pour l’auteur, la base neurophysiologique de l’effet placebo en rééducation est liée à plusieurs domaines, psychologique, neurologique, endocrinologique et immunologique.

Les mécanismes psychologiques peuvent induire un effet thérapeutique dans les états douloureux chroniques par l’anticipation consciente du bénéfice induit par la thérapie, le conditionnement conscient dû à la vue d’instruments sophistiqués et le stimulus non conditionné dû à l’administration de la thérapie.

L’analgésie placebo résulte de différents mécanismes de modulation de la douleur : l’activation de circuits descendants impliquant le cortex pré-frontal dorso-latéral, le cortex cingulaire antérieur rostral et le gris péri-aqueducal ; la modulation du traitement de la douleur par l’inhibition des cortex cingulaires moyen et postérieur, de l’insula et du thalamus ; l’inhibition de la cholécystokinine ; l’activation du système endo-cannabinoïde ; et la modulation de la synthèse des prostaglandines.

Pas si simple, et pas réservé au domaine de la rééducation…


Références bibliographiques 

Giovanni Iolascon, Antimo Moretti. Myths and Truths about Placebo Effect in Rehabilitation for Musculoskeletal Pain. Adv Ther. 2021 Oct,38(10):4995-5001. doi: 10.1007/s12325-021-01894-5.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s