Exercices actifs & vieillissement : une histoire d’ADN


La longueur des télomères est un indicateur du vieillissement biologique, et elle raccourcit pendant la division cellulaire. Une longueur de télomère courte est associée à diverses maladies liées à l’âge et à la mortalité. Il est suggéré que l’activité physique ait un effet positif sur le taux de raccourcissement de la longueur des télomères. 

Téloquoi ?

Un télomère est une structure située à l’extrémité d’un chromosome. Il s’agit d’une région située à chaque extrémité d’une molécule d’ADN qui protège l’extrémité du chromosome et empêche sa dégradation et sa fusion en maintenant la stabilité génomique. 

La longueur des télomères raccourcit au fur et à mesure de la division cellulaire ; elle est donc un indicateur du vieillissement biologique. En effet, dans le cadre d’un processus physiologique, une petite partie de l’ADN télomérique est perdue lors de la division cellulaire.

Et ?

Il est suggéré qu’une longueur courte des télomères soit associée à, ou prédit, de nombreuses maladies courantes liées au vieillissement, y compris diverses maladies gériatriques, telles que le cancer, la démence et l’ostéoporose. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s