Contrainte induite & AVC : effets sur l’équilibre et la mobilité


La thérapie par contrainte induite (TCI) a d’abord été développée pour le membre supérieur et consistait à contraindre le membre supérieur non affecté pour améliorer la fonction du membre supérieur paralysé. Plusieurs études ont noté de manière surprenante des améliorations de l’équilibre, la contrainte induisant des ajustements posturaux. D’autres études contraignent relativement le membre inférieur non parétique.

Procédures

Elles sont variées :

  • Entraînement à la marche sur sol avec contrainte du membre supérieur non parétique (sur tapis roulant avec la cheville côté sain lestée, ou le pied nu de ce côté, une contention du membre inférieur non parétique)
  • 2 h de transferts assis-debout, de marche en intérieur, de montée et descente d’escaliers, d’entraînement à l’équilibre et de musculation sur une jambe avec plus de répétitions.
  • TCI du membre supérieur

Posologies 

Là aussi, elles varient selon les études :

  • 60 min par séance, 1 séance par semaine, six séances
  • 50 min par séance, cinq séances par semaine pendant 4 semaines
  • 30 min par séance, trois séances chaque semaine pendant 4 semaines
  • 45 min par séance, cinq séances par semaine pendant quatre semaines
  • Neuf séances d’entraînement, 30 min par séance, 2 semaines consécutives
  • 120 min par session, cinq séances par semaine, pendant 2 semaines
  • 30 min par séance, à raison de trois séances par semaine pendant 4 semaines

Validité 

8 études contrôlées randomisées sur 161 articles ont été retenues. Cette revue systématique a montré des effets positifs de la TCI sur l’équilibre dans trois études et des effets similaires dans cinq études lorsqu’elle est comparée aux interventions de contrôle telles que des traitements conventionnels. La taille d’effet est statistiquement significative, les groupes ayant reçu la TCI s’étant améliorés davantage que les groupes témoins. 

Cependant, les résultats concernant la mobilité fonctionnelle sont non significatifs. 


Références bibliographiques 

Jaya Shanker Tedla, Kumar Gular, Ravi Shankar Reddy , Arthur de Sá Ferreira, Erika Carvalho Rodrigues, Venkata Nagaraj Kakaraparthi, Giles Gyer, Devika Rani Sangadala, Mohammed Qasheesh, Rakesh Krishna Kovela, Gopal Nambi. Effectiveness of Constraint-Induced Movement Therapy (CIMT) on Balance and Functional Mobility in the Stroke Population: A Systematic Review and Meta-Analysis. Healthcare (Basel). 2022 Mar 8;10(3):495. doi: 10.3390/healthcare10030495.

Article en accès libre en cliquant sur le lien du titre

Photo de MART PRODUCTION sur Pexels.com

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s