Dry-needling et syndromes myofasciaux cervico-scapulaires


green yellow red needle pin and safety pins
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Les syndromes douloureux myo-fasciaux sont associés à des points-gâchettes (zones musculaires hyperalgiques). Ces points-gâchettes, lorsqu’ils sont considérés actifs, peuvent être responsables de douleurs locales ou référées. Les techniques de dry-needling (DN) utilisent des aiguilles d’acupuncture pour travailler ces points-gâchettes dans le but de diminuer les douleurs et améliorer les amplitudes articulaires.

Cette revue systématique et méta-analyse [1] a recherché les études comparant le dry needling à un placebo, à l’absence de traitement ou à d’autres traitements à court et/ou moyen terme dans le traitement de la partie supérieure de l’appareil musculo-squelettique.

Sur les 246 articles sélectionnés 12 études contrôlées randomisées ont été retenues.

Trois études comparant le DN au placebo ou à l’absence de traitement mettent en évidence un effet antalgique immédiat ou à court-terme (un mois) du DN.

 

Abonnez-vous pour y accéder

Découvrez la suite de ce contenu dès aujourd’hui en vous abonnant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s