Intérêt de la kinésithérapie réalisée par les parents sur la performance motrice d’enfants prématurés


person holding babys hand
Photo de Anna Shvets sur Pexels.com

Une étude contrôlée randomisée multicentrique norvégienne a cherché à répondre à la question  : «La physiothérapie administrée par les parents améliore-t-elle la performance motrice chez les nouveau-nés prématurés médicalement stables?» 

Participants : 

Les enfants admissibles avaient un âge gestationnel ≤ 32 semaines et toléraient la prise en charge à 34 semaines après. 

Les triplés, les nourrissons présentant des malformations ou divers syndromes, et les nourrissons ayant bénéficié de chirurgie majeure ont été exclus. 

La randomisation de 153 participants a attribué 74 de ces nouveaux-nés à la physiothérapie administrée par les parents et 79 à un groupe témoin de prise en charge habituelle. 

Interventions : 

Les deux groupes ont reçu des soins médicaux et infirmiers. Le groupe expérimental a bénéficié en plus d’une physiothérapie administrée par les parents à raison de 10 minutes, deux fois par jour, pendant 3 semaines lorsque les nourrissons étaient âgés de 34 à 36 semaines d’aménorrhée. 

La thérapie visait à améliorer le contrôle postural, le contrôle de la tête et l’orientation. 

Un parent, dans chaque famille a appris, avec un physiothérapeute, à administrer le traitement au cours de trois consultations échelonnées sur une semaine. 

Les parents ont reçu un livret contenant des photos et des instructions d’activités à réaliser. 

La thérapie a été individualisée en fonction du niveau de développement de chaque enfant et de sa tolérance au mouvement, et elle comportait au moins une activité dans chacune des quatre positions (procubitus, décubitus, latérocubitus, assis) et une activité de transfert entre les positions. 

La thérapie a également visé à améliorer les interactions parents-nourrissons. 

Pour s’assurer que les nourrissons participent activement à la thérapie, les parents ont appris à attendre les réponses du nourrisson et à modifier leur aide en fonction des réactions du nourrisson à la manipulation. 

Le groupe témoin n’a reçu que des informations générales sur le positionnement et la manipulation des bébés. 

Mesure des résultats : 

L’indicateur principal était le Test of Infant Motor Performance (TIMP) à 37 semaines d’aménorrhée. 

Ce test comprend 13 items observés binaires pour évaluer les mouvements spontanés et 29 items obtenus sur des échelles de 0 à 4 points pour évaluer les réponses du nourrisson à la manipulation et aux stimuli visuels et auditifs. 

Résultats : 

135 nourrissons ont terminé l’étude. À 37 semaines, le z-score du TIMP était significativement plus élevé dans le groupe expérimental de 0,42 (IC à 95%: 0,13 à 0,72). Aucun effet indésirable n’a été rapporté. 

Le nombre médian de séances réalisées chaque jour était de 1,3 (écart inter-quartile entre 0,8 et 1,6), avec une durée médiane de 9 minutes (écart inter-quartile entre 8 et 10). 

Conclusion : 

Trois semaines de physiothérapie administrée par les parents, mise en place chez des nourrissons très prématurés, ont amélioré la performance motrice à 37 semaines d’âge postmenstruel plus que les soins habituels. 

L’intervention était faisable et bien tolérée par les nourrissons. 


Référence bibliographique : 

Shields N. Three weeks of parent-administered physiotherapy for very preterm infants improves motor performance at 37 weeks more than usual care [synopsis]. J Physiother. 2017 Jan;63(1):51. doi: 10.1016/j.jphys.2016.10.008. 

Accès gratuit à l’article 

Article originel : 

Ustad T, Evensen KI, Campbell SK, Girolami GL, Helbostad J, Jorgensen L, et al. Early parent-administered physical therapy for preterm infants: a randomized controlled trial. Pediatrics 2016; 138: e20160271 

Résumé disponible en ligne 

Articles en rapport avec le sujet 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s