Recherche d’amyotrophies de l’épaule

Il n’est pas usuel que des amyotrophies soient marquées dans un contexte rhumatismal. Leur présence, unilatérale souvent, doit alerter le kinésithérapeute. 

Le trapèze 

parésie spinaux cervicauxUne angulation plus marquée qu’à l’accoutumée entre le bord latéral du cou et la partie haute de l’épaule, unilatérale, peut être liée à une affection ORL ou du tronc cérébral de part l’innervation haute (XI° paire crânienne, C3), qu’il partage avec le sterno-cléido-occipito-mastoïdien (SCM).

Le supra-épineux 

Son amyotrophie est souvent cachée par le trapèze et à rapprocher des ruptures de coiffe, mais l’amyotrophie de la fosse infra-épineuse confirme la parésie, puisque le nerf sub-scapulaire innerve les deux muscles. Il peut être comprimé lors de son passage par dessus le bord supérieur de la scapula par un appui prolongé (porteurs de cercueil, de fusil) [14]. 

Le deltoïde 

L’amyotrophie du deltoïde peut être visible en comparatif et en rapport avec un traumatisme et/ou une atteinte du nerf axillaire.

Le long biceps 

Un biceps à la « Popeye » traduit une rupture du long biceps, qui peut-être survenue à la suite d’un effort mineur. La présence d’un hématome au bras révèle son caractère récent. 

Validité 

Sans titre.png

Références bibliographiques 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s