Repérages et palpation du nerf radial 


Au bras

En longeant le bord postérieur du deltoïde et au croisement du bord latéral de l’humérus, il est parfois possible de palper un nerf aussi volumineux qu’un gros spaghetti, souvent possible de provoquer des dysesthésies distales. 

Au coude 

Il est palpable au niveau de la gouttière bicipitale latérale et est responsable des douleurs provoquées par la compression de la face antérieure de la tête radiale, lors de toute tentative de mobilisation passive antéro-postérieure de cet os. 

Au pouce 

La branche sensitive croise à angle droit le tendon du long extenseur du pouce. Demander au patient une extension et rétropulsion de la colonne du pouce pour mettre en évidence le tendon. Gratter de l’ongle le tendon selon sa grande direction, à la partie haute de la tabatière anatomique. Des filets nerveux sont palpables ; des dysesthésies se retrouvent dans le territoire du radial. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s