Manœuvre de Jobe (test de la cannette vide)

Objectifs 

Elle ciblerait le supra-épineux. Les procédures divergent en fonction des auteurs. Jobe en 1982 propose le empty can test, une manœuvre isotonique ciblant la force du muscle, le même auteur ciblant en 1983 l’intégrité du supra-épineux. La rotation médiale pourrait favoriser la mise en évidence d’une souffrance ou une faiblesse de la partie postérieure du supra-épineux. 

Procédure 

Le test est effectué sur un sujet assis, bras en abduction physiologique à 90°, en rotation médiale de 45°. Le praticien, debout à son côté, imprime une force en direction caudale. Le test est considéré comme positif si le patient ne peut résister à la pression de façon identique au côté opposé, ou si une douleur survient lors de la contraction.  Ainsi, il y a plusieurs types de réponses positives selon que la douleur ou la faiblesse soit présentes isolément ou de façon combinée [46]. 

Fiabilité 

BoussoleLa fiabilité inter-examinateurs est très bonne [12]. 

Validité 

Sans titre.png

Variante par le test de la cannette pleine (full can test) 

La procédure est la même sauf que le membre supérieur est en rotation latérale de 45°. 

Variante en bilatéral

Sans titre

Le patient est assis ou debout, les membres supérieurs en abduction physiologique à 60°, les pouces tournés vers le bas. Le kinésithérapeute, face au patient, oppose une résistance verticale à l’abduction dans cette position. Elle peut se faire sur le coude [10].

 

 

 

Références bibliographiques 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s