Une asymétrie musculaire sous-occipitale retrouvée dans les céphalées cervicogènes

obliquus_capitis_inferior_muscle_animation_small
Anatomography [CC BY-SA 2.1 jp], via Wikimedia Commons

Le but de cette étude était de comparer la section du muscle oblique inférieur (OIT) avec les capacités proprioceptives cervicales (test de Revel), chez des patients souffrant de céphalée cervicogène (CeH) et des sujets asymptomatiques.

Méthodes 

Treize patients (24,5 ± 4,8 ans) et 14 participants asymptomatiques (23,9 ± 2,7 ans) ont été inclus. 

Le test de repositionnement de la tête a été enregistré par un système d’analyse de mouvement en 3 dimensions (système Zebris). 

La section de l’OIT a été mesurée par échographie, dans trois conditions (repos, activité contractile contre résistance, différence entre les sections dans les deux précédentes conditions) . Les mesures ont été comparées entre les côtés douloureux et non douloureux des sujets symptomatiques et asymptomatiques.

Résultats 

L’épaisseur de l’OIT au repos du côté douloureux (9,92 ± 2,31 mm) était inférieure à celle du côté non douloureux (10,56 ± 2,24 mm). 

L’erreur constante du test vers le côté non douloureux était plus petite chez les patients atteints de céphalée cervicogène (-1,6° ± 4,3 °) que dans le groupe asymptomatique (3,3° ± 3,7 °, P = 0,005).

Conclusion des auteurs

Asymétrie des obliques inférieurs de la tête et altération de la proprioception cervicale se retrouvent chez les patients souffrant de céphalée cervicogène.

Commentaire 

Cette étude vient justifier les techniques diverses (Maitland, Mulligan voire thrusts, …) proposées pour traiter les céphalées d’origine cervicale, et le concept de sidération des muscles rachidiens profonds pouvant expliquer les douleurs (mouvements réalisés par les seuls muscles superficiels non-compétents pour ajuster chaque segment vertébral, perturbation des fuseaux neuro-musculaires, très présents dans les muscles profonds).

Elle devrait faire date.


Références bibliographiques 

cov200hChen YY, Chai HM, Wang CL, Shau YW, Wang SF. Asymmetric Thickness of Oblique Capitis Inferior and Cervical Kinesthesia in Patients With Unilateral Cervicogenic Headache. J Manipulative Physiol Ther. 2018 Dec 26. pii: S0161-4754(16)30323-2. doi: 10.1016/j.jmpt.2018.02.006. Article sous presse

Articles en rapport avec le sujet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s