Compensations rachidiennes d’une différence de longueur des membres inférieurs chez le sujet jeune


woman in black leggings while walking on brown road
Photo de Sebastian Voortman sur Pexels.com

La différence de longueur des jambes structurelle est un phénomène courant. Cependant, son effet sur la cinématique de la marche de la colonne vertébrale reste incertain.

Question 

Comment la différence de longueur des membres inférieurs affecte-t-elle la cinématique rachidienne chez les patients présentant une atteinte structurelle et quel est l’effet immédiat d’une compensation talonnière ?

Méthodes 

10 adolescents présentant une différence de longueur des membres inférieurs structurelle (20 à 60 mm) et 14 sujets contrôle en bonne santé ont été inclus. 

Tous ont été équipés d’un traceur et ont été invités à marcher pieds nus. Les patients ont aussi été invités à marcher avec une compensation. 

Les données ont été collectées à l’aide d’un système de capture de mouvement à 12 caméras. 

Résultats 

Les patients présentaient des angles de flexion lombaire dans le plan frontal augmentés statistiquement significativement vers le côté le plus long (p = 0,007), une chute du bassin plus importante du côté le plus court (p <0,001) et des angles d’adduction accrus pour la hanche sur la jambe la plus longue (p <0,001) par rapport aux sujets sains. 

Dans le plan sagittal, les patients ont présenté une modification du mouvement du genou (jambe la plus courte) et de la cheville (jambe la plus longue). 

Tous les écarts de démarche observés chez les patients atteints sont immédiatement modifiés à l’aide de la compensation. 

Commentaire ActuKiné 

Note établie à partir du seul résumé. Si vous avez accès au texte intégral, merci de me faire part de toute inexactitude ou renseignement complémentaire.  

Références bibliographiques

1-s2.0-s0966636218x00083-cov150hBangerter C, Romkes J, Lorenzetti S, Krieg AH, Hasler CC, Brunner R, Schmid S. What are the biomechanical consequences of a structural leg length discrepancy on the adolescent spine during walking? Gait Posture. 2018 Dec 28;68:506-513. doi: 10.1016/j.gaitpost.2018.12.040. Article sous presse

Articles en rapport avec le sujet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s