Le PNF améliore la marche des patients AVC

Il fut une époque ou proposer du PNF à l’examen pratique de neurologie centrale valait à l’étudiant une belle bulle par l’examinateur qui n’avait de cesse de répéter que le renforcement musculaire était dangereux pour le patient puisqu’il était réputé renforcer la spasticité… Autres temps, autres modes …

Les études portant sur les techniques PNF susceptibles d’améliorer la marche des patients après AVC ont été examinées dans cette revue systématique. 

La recherche documentaire a identifié 84 études, dont cinq satisfaisaient aux critères d’inclusion pour cette revue.

La qualité méthodologique des essais contrôlés randomisés a été évaluée avec l’échelle PEDro (Physiotherapy Evidence Database) et pour les autres études avec l’outil d’évaluation de la qualité pour les études quantitatives.

Synthèse 

Un traitement utilisant la méthode PNF entraîne une amélioration statistiquement significative de la marche chez les patients ayant subi un AVC dans toutes les études analysées. 

Trois études ont également montré que les groupes traités avec les techniques de PNF présentaient une amélioration significativement plus grande que les groupes ayant bénéficié d’un traitement de physiothérapie «standard».

Conclusions 

Bien que certaines limites aient pu été identifiées dans la qualité méthodologique des études, les recherches actuelles suggèrent que le PNF soit un traitement efficace pour améliorer les paramètres de la marche chez les patients ayant subi un AVC. 

Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour constituer une base de preuves solide dans ce domaine.

Quel type d’exercice ? Quelle posologie ?

Dans l’une des études contrôlées randomisées en accès libre [Seo 2012 / cotation 4 à PEDro…], cela ressemble au travail de la diagonale B’A’, favorisant la flexion dorsale de cheville avec la flexion du membre inférieur. Cet exercice a été mené pendant 30 min trois fois par semaine pendant quatre semaines. Lorsque les sujets présentaient une fatigue rapide, des problèmes respiratoires ou des vertiges pendant la technique, celle-ci était immédiatement arrêtée. 

Dans les deux autres ?

Références bibliographiques 

cov200hGunning E, Uszynski MK. The Effectiveness of the Proprioceptive Neuromuscular Facilitation Method on Gait Parameters in Patients with Stroke: A Systematic Review. Arch Phys Med Rehabil. 2018 Dec 21. pii: S0003-9993(18)31558-2. doi: 10.1016/j.apmr.2018.11.020. Article sous presse

Articles en rapport avec le sujet

Les trois études contrôlées randomisées retenues :

Stephenson J, Maitland ME, Beckstead JW, Anemaet WK. Locomotor training on a treadmill compared with PNF training in adults with chronic stroke. Technol Innov 2014;15:325-32. 

Seo KC, Lee JH, Lee SY. Impact of PNF-based walking exercise on a ramp on gait performance of stroke patients. J Phys Ther Sci 2012;24: 1243-6. 

Ribeiro T, Britto H, Oliveira D, Silva E, Galvao E, Lindquist A. Effects of treadmill training with partial body weight support and the proprioceptive neuromuscular facilitation method on hemiparetic gait: a randomized controlled study. Eur J Phys Rehabil Med 2013;49:451-61. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s