Pied bot varus équin : évaluation comparée des méthodes fonctionnelles Saint-Vincent-de-Paul & Robert-Debré

Sans titre
Photos provenant de l’article

Deux méthodes fonctionnelles pourraient éviter le recours à la chirurgie. Elles sont analysées dans cet article. Il s’agit de celle proposée par l’équipe de l’hôpital Robert Debré (RD), comparée à celle de Saint-Vincent-de-Paul (SVP). 

Ces méthodes reposent sur des manipulations du pied, des bandages, des attelles et des exercices adaptés au développement moteur de l’enfant visant à réaliser un pied plantigrade et fonctionnel. 

L’hypothèse des auteurs (espagnols) était que la méthode SVP pourrait être plus efficace que la méthode RD pour corriger les difformités et diminuerait le recours à la chirurgie.

Méthode 

Il s’agit d’une étude rétrospective de 71 pieds bots varus équin (PBVE) chez 46 enfants nés entre février 2004 et janvier 2012, qui ont été évalués et classés en fonction de leur gravité par l’échelle de Dimeglio-Bensahel. 

Les atteintes étaient modérées, sévères ou très graves. 

Trente-quatre pieds ont été traités avec la méthode RD et 37 pieds avec la méthode SVP. Les résultats à un minimum de deux ans étaient considérés comme :

  • Très bons (si seule la kinésithérapie a été utilisée)
  • Bons (si une ténotomie percutanée a due être réalisée en plus), 
  • Passables (si une intervention chirurgicale limitée a du être réalisée) 
  • Médiocres (si le recours à une intervention chirurgicale majeure a été jugé nécessaire).

Résultats 

Une libération complète n’était requise dans aucun cas; une libération postérieure limitée a été réalisée dans 23 cas (74%) avec la méthode RD et 9 (25%) avec la méthode SVP (p <0,001). 

La ténotomie percutanée au niveau du talon a été réalisée sur 2 pieds traités avec la méthode RD (7%) et sur 6 pieds (17%) traités avec la méthode SVP (p <0,001). 

Six pieds dans le groupe RD (19%) et vingt et un (58%) dans le groupe SVP n’ont nécessité aucune intervention chirurgicale (P <0,001).

Conclusion 

Cette étude se prononce en faveur de la méthode SVP sur la méthode RD pour le traitement du pied bot idiopathique.

Commentaire 

Il s’agit d’une étude rétrospective, susceptible d’introduire un biais lié à l’empathie d’une équipe pour une méthode versus une autre. Cependant, les études évaluant ces prises en charge sont rares, les méthodes et posologies sont décrites dans l’article, avec beaucoup d’illustrations, comme celle illustrant cette note. 

A garder en tête quand le prochain PBVE poussera la porte du cabinet…


Références bibliographiques 

10.5312-logoGarcía-González NC, Hodgson-Ravina J, Aguirre-Jaime A. Functional physiotherapy method results for the treatment of idiopathic clubfoot. World J Orthop. 2019 Jun 18;10(6):235-246. doi: 10.5312/wjo.v10.i6.235.

Article en accès libre.

Articles en rapport avec le sujet

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s