Exemple de prise en charge d’une PTG en Australie


Originellement, les auteurs cherchaient à déterminer si le travail des stabilisateurs latéraux de hanche améliorait les résultats de la prise en charge d’une PTG. Ils n’ont pas pu objectiver l’intérêt d’y adjoindre ce traitement, mais du coup, cette étude du JoP permet de faire un focus sur la façon (idéale ?) qu’on les australiens de rééduquer leurs PTG.

Population-cible

Caractéristiques 
Âge 70(7)
Pourcentage de femmes (%) 39 (72)
taille (cm) 166 (9)
Poids (kg) 84 (18)
IMC 30 (6)
Prise en charge après chirurgie (jours)  8 (2)

Posologie 

Deux séances de 45 minutes par jour de semaine ou une seule séance de 45 minutes couplée à une séance de balnéothérapie de même durée. Une séance de balnéothérapie ou de kinésithérapie de 45 minutes le week-end.

Le patient sort du centre de rééducation après environ 12 jours, soit le moment ou il est autonome et peut utiliser les escaliers en toute sécurité.

Une fois sorti de l’hôpital, le patient doit suivre une rééducation hebdomadaire en kinésithérapie, pendant 6 à 8 semaines, à raison d’une séance de kinésithérapie de 45 minutes et une séance de balnéothérapie de 45 minutes (si indiqué) ou d’exercices à sec. 

Après 6 à 8 semaines de kinésithérapie en consultation externe, le patient est encouragé à poursuivre son programme d’exercices à domicile.

Procédure 

Elle est décrite dans une étude préliminaire précédente [Schache 2016]. 

Tous les patients reçoivent un programme d’exercices à réaliser durant leur admission au CRF. 

Cette prise en charge comprent des exercices visant à améliorer la force des quadriceps, des ischio-jambiers et des triceps, à augmenter l’amplitude des mouvements du genou et à améliorer la capacité de marcher et de monter les escaliers. 

La thérapie manuelle, y compris la mobilisation des articulations et le massage, est également utilisée. 

Exemple d’évolutions objectives de la prise en charge d’une PTG

Indicateurs Avant rééducation 6° semaine 26° semaine
Douleur  (0 à10) 3 (2) 1 (2) 0 (1)
Flexion (°) 83 (10) 109 (8) 121(6)
Extension (°) −5 (6) −2 (3) 0 (1)
Force des stabilisateurs latéraux de hanche (N/kg/m2) 1.9 (0.9) 3.5 (1.4) 4.0 (1.6)
Force du quadriceps (N/kg/m2) 1.5 (0.9) 4.9 (2.3) 6.6 (3.0)
Nombre de passages assis-debout en 30 secondes  7 (3) 13 (4) 15 (4)
Temps pour monter 4 marches (Stair climb test) (s) 25 (10) 8 (3) 7 (2)
Temps pour faire 40 mètres le plus rapidement possible (40-m fast-paced walk) (s) 95 (60) 34 (10) 29 (9)
Timed Up and Go (s) 29 (14) 9 (3) 8 (2)
Test des 6 minutes de marche (m) 178 (75) 411 (97) 474 (106)

Commentaire 

Moins de temps en CRF mais CRF quand même, des séances de durée plus longues en CRF comme en libéral, mais moins de séances… Si nous faisions désormais comme ça, il est vraisemblable que nous aurions les mêmes résultats : l’étude ne s’est pas faite sur des kangourous (mais pas au même tarif non plus ?).


Références bibliographiques 

M.B. Schache, J.A. McClelland, K.E. Webster. Does the addition of hip strengthening exercises improve outcomes following total knee arthroplasty? A study protocol for a randomized trial. BMC Musculoskelet Disord, 17 (2016), p. 1

(Article en accès libre)

X18369553Schache MB, McClelland JA, Webster KE. Incorporating hip abductor strengthening exercises into a rehabilitation program did not improve outcomes in people following total knee arthroplasty: a randomised trial. J Physiother. 2019 Jun 14. pii: S1836-9553(19)30055-4. doi: 10.1016/j.jphys.2019.05.008. Article en pré-publication.

(Article en accès libre)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s