Un entrainement musculaire intensif unilatéral du côté lombal non-dominant améliore l’équilibre, la réponse musculaire et la stabilité rachidienne

Note rédigée originellement le Samedi 17 Novembre 2012

Sans titre
Image issue de l’article

Le déséquilibre entre les muscles rachidiens gauches et droits pourrait augmenter les protrusions discales et les micro-traumatismes zygapophysaires. 

Un entrainement unilatéral pourrait réduire ce déséquilibre, rendre le rachis plus stable et les muscles plus réactifs. 

Le côté rachidien non-dominant est déterminé à l’EMG (le côté le plus faible en contraction maximale isométrique) lors de la réalisation des exercices. 

Dans cette étude, il s’agissait de sujets jeunes (14.8 ± 0.9 ans) féminins et sportives (basket) et non de lombalgiques. 

8 d’entre elles ont réalisé 3 fois 15 mouvements, pour chacun des deux exercices, à raison de 2 fois 30 minutes par semaine durant 8 semaines. Huit autres ont servi de groupe contrôle avec uniquement leur entrainement de base. 

La réactivité des muscles rachidiens était analysée à l’aide d’un équipement expérimental, les sujets devant réagir le plus vite possible à un déséquilibre antérieur soudain, comme montré dans l’article. Un dispositif vidéo d’analyse quantifiée du mouvement permettait de noter les capacités réactives des sujets. 

Résultats : 

L’activité EMG a ensuite été évaluée et a montré une symétrisation significative des activités para-vertébrales (56 à 23% d’asymétries contractiles). Le temps de réaction a lui aussi été diminué de façon significative (120%), l’amplitude de flexion réactionnelle étant diminuée de 35%. 

Commentaire : 

Dans l’attente d’une étude portant sur un nombre suffisant de lombalgiques, avec des évaluations possibles en clinique, parce que, si on voulait être de mauvaise fois, il suffirait de dire qu’évidemment, quand on met du poids au bout d’un muscle, il se renforce…. 

mais c’est un épisode à rajouter au feuilleton de la lombalgie unilatérale et du multifide… 


Références bibliographiques : 

Kim Y, Son J, Yoon B. Intensive unilateral neuromuscular training on non-dominant side of low back improves balanced muscle response and spinal stability. Eur J Appl Physiol. 2012 Oct 10. Article sous presse. 

Article disponible en ligne 

Articles en rapport avec le sujet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s