Centimétrie de l’extensibilité du petit pectoral


Centimétrie de l’extensibilité du petit pectoral

La mesure de la longueur du petit pectoral peut avoir un intérêt clinique, puisqu’il s’allonge lors de la flexion et de la sonnette latérale [1].

Procédure

Un pied à coulisse est placé, sur un sujet en décubitus, sur l’extrémité inféro-médiale du processus coracoïde et à l’union du 4° cartilage costal avec le sternum. Deux mesures sont réalisées sur chaque membre, bras le long du corps et en élévation maximale.

Valeurs

Lorsque les deux mesures sont identiques, le petit pectoral n’interfère pas dans l’élévation de l’épaule. Une augmentation de la distance 4° côte / processus coracoïde lors de l’élévation du bras pourrait expliquer sa participation dans l’attitude en enroulement ?

BoussoleFiabilité

Elle est bonne à excellente en intra-opérateur, faible en inter-examinateurs [2].

 


Références bibliographiques

[1] Muraki T, Aoki M, Izumi T, et al. Lengthening of the pectoralis minor muscle during passive shoulder motions and stretching techniques: a cadaveric biomechanical study. Phys Ther. 2009; 89:333–341

[2] Struyf F et al. Interrater and intrarater reliability of the pectoralis minor muscle length measurement in subjects with and without shoulder impingement symptoms. Man Ther. 2014 Aug;19(4):294-8

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s