Centimétrie de l’antéposition du moignon de l’épaule


Objectif

Elle est destinée à mettre en évidence une tension excessive du petit pectoral, responsable de l’enroulement de l’épaule.

Sans titre 2

Procédure 

Le patient est en décubitus bras le long du corps, jambes en crochet. Le kinésithérapeute  est latéral à lui.

1°- La distance entre le bord postéro-latéral de l’acromion et la table est mesurée à l’aide d’une réglette verticale.

2°- La même mesure est réalisée lors d’un appui manuel ventro-dorsal confortable sur le processus coracoïde, la différence entre les deux mesures est considérée comme liée à une tension différente des petits pectoraux [19]. 

BoussoleFiabilité 

La fiabilité de cette mesure est excellente en intra-examinateur [26].

Validité 

Une évaluation per-opératoire de cette mesure avant et après section du petit pectoral sur des patients devant se faire opérer d’une butée a montré qu’elle n’était pas valide [26].  Elle ne permet pas non plus de distinguer les sujets scapulalgiques des sujets sains [4]. 

Sans titre


Références bibliographiques 

[4] Cleland J. Examen clinique de l’appareil locomoteur. Tests, évaluations et niveaux de preuve. 2° édition. Elsevier 2012.

[19] Sahrmann S. Diagnosis and Treatment of Movement Impairment Syndromes. Mosby Ed. 2001

[26] Weber C et al. Validation of the pectoralis minor length test: A novel approach. Man Ther. 2016 Apr;22:50-5

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s