Biofeedback du lever de charge


wooden boxes
Photo de Kaboompics .com sur Pexels.com

Population-cible

Sujets jeunes et sains.

Indicateurs 

Ils ne sont pas présents dans tous les cabinets de kinésithérapie a ce jour (voir l’article). Analyse quantifiée du mouvement, plateforme de force et les forces de réaction au sol ont permis d’estimer la cinématique et la cinétique de l’articulation. Évaluation de l’effort perçu. 

gsr_sensor-galvanic_skin_response_op-shimmer-sideMatériel 

Deux capteurs inertiels sans fil Shimmer (Shimmer Sensing, Irlande).

Procédure 

80% de l’amplitude maximale de flexion lombo-sacrée sont préalablement déterminés au début de chaque séance.

Avant la tâche de levage, le sujet est familiarisé avec les commentaires auditifs en ajustant la posture lombo-sacrée pour activer et désactiver le son. Il est invité à ajuster sa posture pour éviter d’entendre le son.

Deux capteurs inertiels sans fil sont fixés à la peau, au niveau de L1 et de S1. Un logiciel conçu à cet effet fournit un retour audible (tonalité aiguë) lorsque 80% de l’amplitude maximale de flexion lombo-sacrée est dépassée, position au-delà de laquelle les contraintes passives sur la colonne lombaire augmentent de façon significative. 

Le sujet est invité à soulever de manière répétitive une boîte de 13 kg à raison de 10 levées par minute pendant 20 minutes maximum.

Validité 

BoussoleTrente-quatre participants ont été répartis au hasard en deux groupes (biofeedback / non-biofeedback). 

Comparativement au groupe témoin (même tâche réalisée mais sans retour audio), le groupe BF a adopté significativement moins de flexion lombo-sacrée maximale au cours des 20 minutes par rapport au groupe témoin, ce qui a entraîné une réduction significative des contraintes lombo-sacrées. Ceci était accompagné d’une augmentation des vitesses angulaires maximales des articulations de la hanche et du genou. 

Les moments entre les membres inférieurs ne différaient pas significativement entre les groupes. 

La rétroaction fournie aux participants diminuait au-delà de 10 minutes et les perceptions subjectives d’effort physique ont été plus faibles dans le groupe BF.

Le biofeedback de la posture lombo-sacrée permet de modifier la cinématique lombo-sacrée, sans ralentir le geste, sans impact négatif sur l’effort physique ni sur les moments articulaires des membres inférieurs. Les auterus estiment que ce biofeedback lombo-sacré pourrait être particulièrement important pour les jeunes travailleurs inexpérimentés qui effectuent des manutentions manuelles répétitives et qui semblent présenter un risque accru de lombalgie.


Références bibliographiques 

Boocock M, Naudé Y, Taylor S, Kilby J, Mawston G. Influencing lumbar posture through real-time biofeedback and its effects on the kinematics and kinetics of a repetitive lifting task. Gait Posture. 2019 Sep;73:93-100. doi: 10.1016/j.gaitpost.2019.07.127

Article en accès libre

Articles en rapport avec le sujet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s