Évaluer le geste du lancer


man standing near basketball hoop holding a basketbal
Photo de Maik Kleinert sur Pexels.com

Une étude s’est attachée à évaluer les capacités dynamiques nécessaires au lancer de balle, à travers 4 mesures. 

Population-cible

42 joueurs de hand-ball (18 hommes).

Le Self-Assessment Corner

Objectif 

Mesurer la force de rotation latérale d’épaule lors de l’armé à 90° d’abduction et 90° de rotation latérale, de rotation médiale d’épaule à 90° d’abduction et 90° de rotation médiale

Procédure 

Voir dans l’article le montage proposé par les auteurs, qui comparent ce test à une mesure dynamométrique plus classique (voir ici la position en mesure de la force excentrique des rotateurs latéraux)

Fiabilité 

Elle est bonne a excellente, avc un coefficient de corrélation intra-classes entre 0.89 et 0.92.

Valeurs 

Elle sont indiquées dans l’article.

Le changement minimal détectable est de l’ordre de 8 Newtons. L’erreur standard de mesure est de l’ordre de 3,5 Newtons. 

Validité 

De fortes corrélations sont retrouvées entre les mesures de force (r = 0.824). Elles sont modérées avec le CKCUEST comme avec le Seated Medicine Ball Throw.

Le lancer de balle assis (Seated Medicine Ball Throw)

Si votre cabinet est un couloir d’immeuble, c’est mieux… Une bande de 10 m est collée sur le sol avec l’extrémité fixée à votre porte. Un ballon médical de 2 kg est recouvert de carbonate de magnésium (craie de gymnastique) pour laisser une empreinte claire sur le sol après chaque lancer afin que la distance de lancer puisse être facilement déterminée.

Votre patient est assis par terre avec ses membres inférieurs étendus et le dos, les épaules et la tête contre le mur.

Il tient le médecine-ball dans les deux mains avec les extrémités supérieures à 90° d’abduction et les coudes fléchis. 

Il lui est demandé de lancer le médecine-ball le plus loin possible à la manière d’une passe de basket-ball à partir du thorax sans perdre le contact du mur avec la tête, les épaules et le dos.

Après 3 essais suivis de 2 minutes de repos, il doit réaliser 4 lancers à effort maximal avec un repos d’une minute entre chaque lancer (s’il est dans la fonction publique. Dès qu’il peut s’il est en libéral).

La bonne technique de lancement est contrôlée par le kinésithérapeute. 

En théorie, il faudrait poser le ballon sur le sol bras tendus pour tenir compte de la longueur des bras et de ce point avec le mur. Ou mesurer la distance entre l’empreinte ballon posé bras tendu / point d’impact du ballon. La moyenne des 4 essais et calculées. Penser à bloquer l’ascenseur pour éviter que les autres habitants de l’étage viennent vous déranger pendant votre travail. C’est agaçant à la fin tous ces gens qui veulent rentrer chez eux.

Le Closed Kinetic Chain Upper Extremity Stability Test (CKCUEST)

Procédure 

Le sujet masculin se place au sol, sur la pointe des pieds, en position d’appui facial bras tendus. 

Les sujets féminins sont dans la même position, mais en appui sur les genoux. 

Le dos est plat et parallèle au sol. 

2 lignes parallèles espacées de 91 cm collées au sol déterminent la position des mains. 

Pendant 15 secondes, le sujet déplace 1 main pour toucher le dos de la main opposée, remet la main à la position de départ et effectue le même mouvement avec l’autre main. 

Il est invité à effectuer autant de touches alternées que possible. 

Valeurs

Classiquement, le nombre de touches, après un essai de familiarisation en 5 répétitions. 3 essais de 15 secondes sont réalisés, avec un repos de 45 secondes entre les essais. 

Deux autres scores sont décrits, en plus de celui-là : 

  • Le score normalisé, obtenu en divisant le nombre de touches par la longueur du corps
  • Le score de puissance, calculé en multipliant le nombre moyen de touches par 68% du poids corporel du participant en kilogrammes, ce qui correspond au poids du membre supérieur, de la tête et du tronc divisé par 15.

Plus de notions sur ce site


Références bibliographiques 

belgiqueDecleve P, Van Cant J, De Buck E, Van Doren J, Verkouille J, Cools AM. The Self-Assessment Corner for Shoulder Strength: Reliability, Validity, and Correlations With Upper Extremity Physical Performance Tests. J Athl Train. 2020 Feb 13. doi: 10.4085/1062-6050-471-18. Article en pré-publication.

(Article en accès libre)

Articles en rapport avec le sujet

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s