Il faut réviser vos classiques : l’épicondylalgie, ce n’est plus la 5° cervicale, c’est la 5° côte


Trente patients (tous analysés) présentant une épicondylalgie latérale cliniquement diagnostiquée ont été inclus dans cet essai monocentrique, randomisé, contrôlé par traitement factice, patient et examinateur en aveugle de la technique. 

Population-cible 

Femmes & hommes entre 18 et 55 ans souffrant d’une épicondylalgie depuis moins de 6 mois.

Procédure 2

Cette technique spécifique a été choisie en raison du positionnement anatomique du tronc sympathique dorsal par rapport aux articulations costo-vertébrales. 

Une mobilisation des côtes centrée sur T5 de grade III. Mobilisation oscillante de grande amplitude, réalisée à 2 Hz (120 impulsions par minute) pendant deux minutes. Le kinésithérapeute est placé en controlatéral du côté douloureux. Les processus transverses du côté controlatéral de T4-T6 sont stabilisés tandis que la 5° côte est mobilisée. 

La direction de la mobilisation se fait vers le ventral, le latéral et le caudal. 

Indicateurs 

La force de préhension sans douleur, la conductance et la température cutanée de l’index et de l’annulaire ont été mesurées avant et après l’intervention. 

Méthodes 

Le groupe de traitement (15 patients) a bénéficié d’une séance de mobilisation costo-vertebrale T5 durant 2 minutes (à 2 Hz), et le groupe au traitement factice (15 patients) a été occupé à l’aide d’une séance d’ultrasons sans intensité de même durée.

Résultat 

BoussoleLa mobilisation thoracique a entraîné une augmentation significative de la force de préhension sans douleur de + 4,6 kg ± 6,10 (p = 0,008) et une amélioration de la conductance cutanée (p = 0,000004) ainsi qu’une diminution de la température de la peau périphérique de – 0,80 ° C ± 0,35 (p <0,000000001) dans le groupe expérimental.

Valeurs 

La force de préhension du côté sain était de l’ordre de 35 kg (mais il y a de grosses dispersions de ces valeurs). Dans le groupe expérimental, elle était de l’ordre de 18 kg du côté douloureux, passant à 22 après la technique. Ce sont des ordres de grandeurs mais ils sont utilisables en pratique, pour autant que vous possédez un Jamar ® ou équivalent.

La température cutanée des doigts passe de 33.94° ± 1.73° à 33.14° ± 1.82°.

Conclusion des auteurs

Une mobilisation thoracique costo-vertébrale T5 à une fréquence de 2 Hz montre un effet positif immédiat sur la force de préhension sans douleur et l’activité sympathique chez les patients atteints d’épicondylalgie latérale.


Références bibliographiques 

autricheZunke P, Auffarth A, Hitzl W, Moursy M. The effect of manual therapy to the thoracic spine on pain-free grip and sympathetic activity in patients with lateral epicondylalgia humeri. A randomized, sample sized planned, placebo-controlled, patient-blinded monocentric trial. BMC Musculoskelet Disord. 2020 Mar 24;21(1):186. doi: 10.1186/s12891-020-3175-y.

(Article en accès libre) 

Articles en rapport avec le sujet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s