Analyse quantifiée de la marche


Sans titre

Sans titre

L’oeil du maquignon : Maître Yoda versus Petit Scarabée

Les vieux kinés n’observent pas les patients marcher comme les stagiaires. Les jeunes y s’agitent, y s’agitent et pis que nib. Les chibanis, y bougent moins les yeux et décrivent plus d’anomalies, notamment au niveau des membres [Hayashi 2020].

Nan mais alors. 

Ca s’appelle l’expérience. Et pis c’est tout. 

T’avais qu’à être vieux quand t’étais jeune. Et pis c’est tout.


Une webcam suffit

MuybridgeLes systèmes de capture de mouvement tridimensionnels (3-D) sont couramment utilisés pour l’analyse de la marche car ils fournissent des mesures fiables et précises. Cependant, l’inconvénient de cette approche est qu’il coûte cher et nécessite une expertise technique, le rendant ainsi moins réalisable en clinique.

Pour résoudre cette limitation, les auteurs ont développé et validé une approche de suivi de mouvement en temps réel bidimensionnelle (2-D) à faible coût en utilisant une webcam simple et LabVIEW Vision Assistant.

Le but de cette étude était d’établir la répétabilité et les valeurs minimales de changement détectables de la cinématique de la marche au niveau de la hanche et du genou enregistrées au moyen de ce système.

Vingt et un sujets sains ont subi deux évaluations cinématiques en marchant sur un tapis roulant à différentes vitesses.
Les coefficients de corrélation intra-classe (ICC) et les valeurs minimales de changement détectable (MDC) ont été calculés pour les paramètres cinématiques de la hanche et du genou couramment utilisés pour démontrer la fiabilité du système. Un graphique de Bland-Altman a été produit pour examiner l’accord entre les mesures enregistrées sur deux jours différents.

Le système a démontré une excellente fiabilité (ICC> 0,75) pour tous les paramètres de marche testés dans cette étude. Les valeurs de MDC étaient généralement faibles (<5 °) pour la plupart des paramètres. Les graphes de Bland-Altman indiquent qu’il n’y a pas eu d’erreur ou de biais systématique dans les mesures cinématiques et ont montré un bon accord entre les mesures obtenues deux jours différents.

Ces résultats indiquent que les évaluations de la démarche cinématique utilisant une webcam peuvent être utilisées avec fiabilité à des fins cliniques et de recherche.


Références bibliographiques

japonKazuhiro Hayashi, Shuichi Aono, Mitsuhiro Fujiwara, Yukiko Shiro, Takahiro Ushida. Difference in Eye Movements During Gait Analysis Between Professionals and Trainees. PLoS One. 2020 Apr 30;15(4):e0232246. doi: 10.1371/journal.pone.0232246.

(Article en accès libre)

Saner RJ, Washabaugh EP, Krishnan C. Reliable sagittal plane kinematic gait assessments are feasible using low-cost webcam technology. Gait Posture. 2017 Jul;56:19-23. doi: 10.1016/j.gaitpost.2017.04.030.

Accès au résumé de l’article

Articles en rapport avec le sujet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s