Rééducation oculo-céphalogyre de la cervicalgie chronique 


young gorgeous woman standing behind iron grate
Photo de Andrea Piacquadio sur Pexels.com

L’entraînement proprioceptif est couramment utilisé comme méthode d’exercice thérapeutique en physiothérapie. Ses effets sur la douleur et l’amplitude des mouvements sont mal évalués. 

En conséquence, cette étude a évalué l’éfficacité de la rééducation proprioceptive à l’aide d’un programme de rééducation œil-cou pour diminuer la douleur et augmenter les amplitudes articulaires chez les patients souffrant de cervicalgie chronique. 

Conception 

Un essai clinique randomisé, sans aveugle, contrôlé. 

Lieu

Consultation en physiothérapie. 

Participants 

44 personnes réparties en deux groupes. 

Interventions

Tous les patients ont été traités à l’aide d’une physiothérapie multimodale. Le groupe expérimental a bénéficié en plus d’un programme d’exercices qui comprenait une rééducation proprioceptive (voir le descriptif dans l’article, en accès libre).

Indicateurs principaux 

Les principaux critères de jugement comprenaient les seuils de pression de la douleur (trapèze supérieur, élévateur de la scapula et splenius capitis) et l’amplitude des mouvements cervicaux. 

Indicateurs secondaires

EVA et questionnaire McGill.

Résultats

Le traitement de proprioception montre une réduction des seuils de douleur à la pression  dans le trapèze supérieur droit (p = 0,001), l’élévateur de la scapula droit (p = 0,040) et le splénius capitis gauche (p = 0,021). 

L’augmentation de l’amplitude articulaire était statistiquement significative (p <0,05) en faveur du programme de rééducation œil-cou pour tous les mouvements évalués.

Conclusion 

Le programme de rééducation oculo-céphalogyre est efficace pour soulager les seuils de pression de la douleur dans le trapèze supérieur, l’omoplate du releveur droit et la splénius capitis gauche et particulièrement efficace pour augmenter l’amplitude des mouvements cervicaux. 

Score PEDro 8/10 
Critères d’éligibilité X
Les critères d’inclusion ont été précisés X
La répartition a respecté la clause d’ignorance X
Au début de l’étude, les groupes étaient similaires au regard des indicateurs pronostiques les plus importants. X
Tous les sujets étaient en aveugle
Tous les thérapeutes ayant participé aux traitements étaient en aveugle
Tous les évaluateurs ayant mesuré au moins un critère de jugement principal étaient en aveugle X
Les mesures ont été obtenues pour plus de 85 % des sujets initialement inclus dans les groupes, pour au moins un des critères de jugement principal X
Tous les sujets pour lesquels les résultats étaient disponibles ont reçu le traitement ou la condition contrôle comme initialement attribué ou, quand cela n’a pas été le cas, les données pour au moins un des critères de jugement principal ont été analysées « en intention de traiter » X
Les résultats des comparaisons intergroupes ont été rapportés pour au moins un des critères de jugement principal X
L’étude propose des mesures ponctuelles et des mesures de la variabilité pour au moins un des critères de jugement principal x

Références bibliographiques 

espagnePerez-Cabezas V, Ruiz-Molinero C, Jimenez-Rejano JJ, Chamorro-Moriana G, Gonzalez-Medina G, Chillon-Martinez R. Effectiveness of an eye-cervical re-education program in chronic neck pain: a randomized clinical trial. Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine 2020;(2760413)

(Article en accès libre)

PEDro

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s