Le traitement du pied bot varus équin : une revue Cochrane


activite balle de golf club de golf dehors
Photo de Pixabay sur Pexels.com

Différents traitements peuvent être efficaces à différents stades : 

  • À la naissance
  • Lorsque le traitement initial ne fonctionne pas
  • Lorsque le traitement initial est efficace mais qu’il existe une récidive ou lorsqu’il n’y a pas eu de traitement précoce. 

21 études contrôlées randomisées avec 905 participants ont été retenues ; sept essais ont été nouvellement inclus pour cette mise à jour. 

Quatorze essais ont évalué des cas initiaux de PBVE (560 participants), quatre essais ont évalué des cas résistants (181 participants) et trois essais ont évalué des cas dont le moment de l’apparition est inconnu (153 participants). 

L’utilisation de différentes mesures de résultats a empêché la mise en commun des données pour la méta-analyse, même lorsque les interventions et les participants étaient comparables. Tous les essais ont montré des risques élevés ou peu clairs de biais dans trois domaines ou plus. 

Vingt essais ont fourni des données. Deux essais ont fait état du résultat principal de la fonction en utilisant une échelle validée, mais les données n’ont pas pu être incluses en raison de problèmes d’unité d’analyse, car les données brutes n’étaient pas disponibles pour une nouvelle analyse. 

Indicateur

Le score de Pirani est une échelle allant de zéro à six, où un score plus élevé indique un pied plus gravement atteint. 

Résultats

Lors de la présentation initiale, un essai a rapporté que la technique Ponseti a amélioré de manière significative l’alignement du pied par rapport à la technique Kite. 

Après 10 semaines de moulage en série, le score Pirani total moyen du groupe Ponseti était inférieur de 1,15 points à celui du groupe Kite (différence moyenne de -1,15 IC95% de -1,32 à -0,98 ; 60 pieds ; preuves de faible certitude). 

Un deuxième essai a révélé que la technique Ponseti était supérieure à une technique traditionnelle, avec des scores Pirani totaux moyens des participants Ponseti inférieurs de 1,50 points à ceux obtenus après moulage en série et ténotomie achilléenne (MD -1,50, IC95% -2,28 à -0,72 ; 28 participants ; preuves de très faible certitude). 

Un essai a démontré qu’il n’y a peut-être pas de différence entre les matériaux de moulage dans la technique Ponseti, la fibre de verre semi-rigide produisant des scores Pirani totaux moyens supérieurs de 0,46 point au plâtre de Paris à la fin du moulage en série (IC95% -0,07 à 0,99 ; 30 participants ; preuves de faible certitude). 

Aucun essai n’a été retrouvé s’intéressant aux cas de récidive ou de négligence du PBVE. 

Un essai dans lequel le type de prise en charge n’a pas été signalé n’a montré aucune preuve d’une différence entre un traitement Ponseti accéléré et un traitement Ponseti standard dans l’alignement du pied. À la fin du moulage en série, le score total moyen de Pirani dans le groupe accéléré était supérieur de 0,31 points à celui du groupe standard (95 % IC -0,40 à 1,02 ; 40 participants ; preuves de faible certitude). 

Aucun essai n’a évalué la marche des sujets à l’aide d’une évaluation validée. 

La qualité de vie liée à la santé a été signalée dans certains essais, mais les données n’étaient pas disponibles pour une nouvelle analyse. 

Les preuves manquent quant au traitement par toxine botulique adjoint à la technique Ponseti, aux traitements quant aux différents types de chirurgie du pied ou d’un traitement continu par mobilisation passive après une chirurgie majeure du pied. 

La plupart des essais n’ont pas fait état d’effets indésirables. 

Deux essais ont montré qu’un moulage en série supplémentaire était plus susceptible de corriger la rechute après le traitement Ponseti qu’après la technique Kite, qui nécessite plus souvent une chirurgie majeure (différences de risque de 25 % et 50 %). 

Dans les essais évaluant les techniques de moulage en série, les événements indésirables comprenaient le glissement du plâtre (nécessitant un remplacement), les plaies de plâtre (zones de pression) et l’irritation de la peau. Les événements indésirables suivant les procédures chirurgicales comprenaient l’infection et la néecssité de faire une greffe de peau. 

Conclusions 

D’après les preuves disponibles, la technique Ponseti peut conduire à un alignement du pied à court terme significativement meilleur que la technique Kite. 

La certitude des preuves est trop faible pour qu’il puisse être tiré des conclusions sur la technique Ponseti par rapport à une technique traditionnelle. 

Une technique Ponseti accélérée peut être aussi efficace qu’une technique standard, mais les résultats sont basés sur un seul petit essai comparatif. 

Lorsqu’on utilise la technique Ponseti, le moulage semi-rigide en fibre de verre peut être aussi efficace que le plâtre de Paris. 

Les rechutes consécutives à la technique Kite entraînent plus souvent une intervention chirurgicale majeure que les rechutes consécutives à la technique Ponseti. 


Référence bibliographique

Bina S, Pacey V, Barnes EH, Burns J, Gray K Interventions for congenital talipes equinovarus (clubfoot) (Cochrane review) [with consumer summary]. Cochrane Database of Systematic Reviews 2020;Issue 5

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s